Logo du label

🔊 Pépites EBM sur pépites electro : le label de Jensen Interceptor régale

Jensen Inter­cep­tor a annon­cĂ© la sor­tie du huitième vol­ume des Inter­na­tion­al Chromies, une sĂ©rie d’EPs lancĂ©e l’an­nĂ©e dernière sur son label Inter­na­tion­al Chrome. Les bĂ©né­fices de la vente des EPs sont rever­sĂ©s Ă  une organ­i­sa­tion caritative.

37 appari­tions discographiques en moins de dix ans : c’est comme ça que Jensen Inter­cep­tor est devenu l’un des plus ardents défenseur de l’elec­tro et plus par­ti­c­ulière­ment de l’EBM ces dernières années. Après des appari­tions sur des labels recon­nus dans le genre comme CPU ou Boys­noize Records, il lance son pro­pre label Inter­na­tion­al Chrome en 2018 avec un pre­mier EP signé en col­lab­o­ra­tion avec The Hack­er, une bombe où se mélan­gent bril­lam­ment ses gen­res de prédilec­tions. Les sor­ties suiv­antes du label sont de la même qual­ité avec l’ap­pari­tion d’un vétéran du genre comme DeFeKT ou de la nouvelle-venue Luz1e.

Jensen Inter­cep­tor a lancé l’an­née dernière sur son label une série de com­pi­la­tions adéquate­ment inti­t­ulées Inter­na­tion­al Chromies. Elles per­me­t­tent de créer un axe de sor­ties elec­tro avec par­fois des artistes qui n’en sont à l’o­rig­ine pas issus comme l’Aus­tralien Mall Grab, ou d’autres plus évi­dents comme CYRK ou bien sûr Jensen Inter­cep­tor lui-même, tou­jours aus­si pro­lifique, où se mêlent ghetto-tech, elec­tro, EBM et tech­no. Sur les cinq tracks de ce huitième EP – déjà disponible en dig­i­tal et dont la sor­tie vinyle est prévue pour le 2 mai – on peut not­er sur la face A la présence de notre Voiron nation­al. Il signe là un track qui ressem­ble à s’y mépren­dre à du Drex­ciya ; de quoi s’im­planter plus encore sur la scène internationale.

 

Ă€ lire Ă©galement
Tsugi Podcast 353 : Voiron

 

Comme pour chaque entrée de la série, les fonds générés par les ventes de ce vol­ume seront rever­sés à une organ­i­sa­tion car­i­ta­tive, cette fois-ci à The School Of Bop à Lon­dres, une organ­i­sa­tion car­i­ta­tive où sont pro­posés des ate­liers de pro­duc­tion hip-hop, soul, jazz, garage, drill, afrobeat ou grime. L’ob­jec­tif de l’or­gan­i­sa­tion est de sen­si­bilis­er les jeunes de 13 à 25 ans à la musique et leur mon­tr­er qu’elle peut con­stituer une voie de car­rière viable, tout autant qu’une pas­sion créa­tive et thérapeu­tique. Un joli pied de nez à l’une des dernières cam­pagnes du gou­verne­ment britannique…

 

Ă€ lire Ă©galement
Pourquoi cette campagne du gouvernement anglais pour la cybersĂ©curitĂ© est une honte

 

(Vis­itĂ© 999 fois)