Petit Bain annonce une flopée de soirées club à 6€

Le club flot­tant Petit Bain pro­pose des soirées pour ryth­mer vos week­end à prix tout doux. Pour 6 euros, vous pour­rez vous déhanch­er sur des DJ et des col­lec­tifs parisiens de pure folie. 

Petit bain est une insti­tu­tion parisi­enne. Au pied de la Bib­lio­thèque Nationale de France, cette péniche nous rav­it depuis 11 ans avec ses évène­ments cul­turels en tous gen­res et surtout ses con­certs. Petit bain c’est sa ter­rasse en extérieur, par­a­disi­aque en été, pour béné­fici­er d’un vent frais dans les cheveux. Offrant une vue à 360° imman­quable sur Paris et La Seine, ain­si que le dernier ray­on de soleil du quai, on l’ap­pré­cie encore plus en été pour s’é­vad­er de la canicule. C’est aus­si 4000 artistes qui sont passés sur les planch­es de sa scène, de Feu ! Chat­ter­ton à Bil­lie Eil­ish à Manu le Malin. C’est sa petite salle intimiste où on aime se défouler en dansant tous ensem­ble, et rire avec son voisin de droite telle­ment on est ser­ré. Et pour remerci­er ces fidèles groovers, Petit bain organ­ise tout l’été des soirées à prix tout doux, avec un leit­mo­tiv : “La nuit nous appar­tient. L’été à Petit Bain c’est aus­si des clubs à 6€.” déclarait-il sur son compte Insta­gram. Et pour l’occasion, le club a con­vié des DJ et des col­lec­tifs de qualité.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Petit Bain (@petitbain)

 

On retrou­vera entre autres : le 22 juil­let, Trans Africa Air­lines ren­con­tre Toutes & Chaos pour un vol long cour­ri­er de 6 heures, ini­ti­a­tique, éclec­tique et élec­trique. Le 5 août, vous pour­rez sor­tir vos mail­lots de bain pour voir les col­lec­tifs Dis­co­lain­court et Bande de Filles partager la scène. Enfin, le club accueillera le DJ parisien Front de crypte le 27 août. Alors si toi aus­si tu as prévu de pass­er l’été à Paris, prof­ite de ce super bon plan !

Retrou­ve toute la pro­gram­ma­tion ci-dessous, et évidem­ment sur les réseaux soci­aux de Petit Bain.

petit bain

(Vis­ité 176 fois)