Skip to main content
9 mars 2018

La Philharmonie de Paris va devenir le temple de la musique électronique

par Alice Lanneluc

Rêve Electro…Voilà un titre abstrait (et provisoire) pour cette immense exposition qui se tiendra à la Philharmonie de Paris du 9 avril au 11 août 2019. Une fois que vous aurez passé les portes de l’institution francilienne, vous serez plongé dans la culture électronique : de Detroit à la French Touch en passant par les raves européennes. Suivez un circuit autour de cette culture contemporaine, vous découvrirez ses techniques, ses revendications et ses évolutions… Au programme de cette expo dirigée par le journaliste Jean-Yves Leloup : des effets visuels de 1024 architecture, une bande-son signée Laurent Garnier, des photographies d’archives, des sculptures et des instruments exposés. Ce sera l’occasion de partir pour l’Allemagne et rencontrer Kraftwerk, découvrir la techno américaine, danser sur de la house anglaise et se sentir chauvin à l’écoute des Daft Punk.

Et ce n’est pas tout ! Deux grands concerts seront organisés pour donner vie à cette exposition : Etienne de Crecy sera présent et Arnaud Rebotini viendra présenter en live la bande originale de 120 Battements par minute, pour laquelle il a été récemment récompensé aux César. Ce n’est pas la première fois que la Philharmonie et la musique électronique se rencontrent, Jeff Mills est passé par là en 2015 tout comme Rone en janvier dernier.

En attendant printemps 2019, retrouvez toutes les informations sur le site de la Philharmonie de Paris.

 

Visited 13 times, 1 visit(s) today