Capture d'écran du tweet de Hoshi

Pour le chroniqueur Fabien Lecœuvre, seules les “filles sublimes” devraient être chanteuses

En roue libre, le chroniqueur Fabi­en Lecœu­vre a signé une sor­tie déplorable au micro de Radio Arts-Mada le 6 avril à l’é­gard de la chanteuse française Hoshi. Ses déc­la­ra­tions sex­istes ont immé­di­ate­ment provo­qué un tol­lé sur Inter­net. La chanteuse a réagi.

Mais enfin, vous met­tez un poster de Hoshi dans votre cham­bre, vous ? Elle est effrayante !”

Invité ce mar­di 7 avril de la webra­dio Arts-Mada par Frédéric Julien, le chroniqueur Fabi­en Lecœu­vre sig­nait une sor­tie effarante de sex­isme à l’é­gard de la chanteuse Hoshi et des artistes féminines. Le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste déclarait ain­si : “Quand est-ce qu’on va nous sor­tir des beaux mecs ou des filles sub­limes ? Bon, quand vous regardez Hoshi, par exem­ple, qui a un tal­ent incroy­able, indis­cutable… Mais enfin, vous met­tez un poster de Hoshi dans votre cham­bre, vous ? Elle est effrayante ! Quand je dis ça, je n’ai rien con­tre cette fille, qui est géniale.” Il con­tin­ue et s’en­fonce : “Elle a du tal­ent cette fille, vrai­ment. Mais qu’elle donne ses chan­sons à des filles sub­limes ! Comme des Vanes­sa Par­adis, comme il y a eu des Var­tan, des Sheila à 20 ans, des Françoise Hardy… Il y a plein d’interprètes magnifiques !”

 

À lire également
Les femmes de l’industrie musicale signent un manifeste contre le sexisme

Il y a peu, trop peu de femmes dans la pop music aujourd’hui

 

Ces déc­la­ra­tions ont évidem­ment provo­qué un tol­lé par­mi les inter­nautes et de nom­breuses per­son­nal­ités ont réa­gi en sou­tien à Hoshi, notam­ment Pas­cal Obis­po, Patrick Bru­el, ou encore Hugo Clé­ment. La chanteuse orig­i­naire de Ver­sailles a immé­di­ate­ment réa­gi sur Twit­ter : « Je suis “effrayante et moche”, je devrais “don­ner mes titres à d’autres” mais bon j’ai du tal­ent quand même alors mon­sieur veut venir me voir en con­cert mal­gré tout ? Putain de réponse patri­ar­cale. Vous êtes à vom­ir. » Fabi­en Lecœu­vre est par la suite revenu sur ses pro­pos au micro de RTL, expli­quant un “déra­page” de sa part, mais ajoutant néan­moins que “tout ça est instru­men­tal­isé, vous imag­inez. Les grands spé­cial­istes aujour­d’hui sur les réseaux qui instru­men­talisent et qui me don­nent tous les défauts de la Terre.” Il s’est aus­si excusé très mal­adroite­ment via Twit­ter auprès de Hoshi :

Pour l’heure, suite à ces frasques, le chroniqueur a été sus­pendu pro­vi­soire­ment d’Eu­rope 1.

 

À lire également
Le Vénus Club est là pour encourager les femmes à se lancer dans la musique électronique

 

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Fiona Schmidt (@fiona.n.schmidt)

 

(Vis­ité 1 258 fois)