Skip to main content
Capture d'écran du tweet de Hoshi
9 avril 2021

Pour le chroniqueur Fabien Lecœuvre, seules les « filles sublimes » devraient être chanteuses

par Antoine Barsacq

En roue libre, le chroniqueur Fabien Lecœuvre a signé une sortie déplorable au micro de Radio Arts-Mada le 6 avril à l’égard de la chanteuse française Hoshi. Ses déclarations sexistes ont immédiatement provoqué un tollé sur Internet. La chanteuse a réagi.

« Mais enfin, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre, vous ? Elle est effrayante ! »

Invité ce mardi 7 avril de la webradio Arts-Mada par Frédéric Julien, le chroniqueur Fabien Lecœuvre signait une sortie effarante de sexisme à l’égard de la chanteuse Hoshi et des artistes féminines. Le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste déclarait ainsi : « Quand est-ce qu’on va nous sortir des beaux mecs ou des filles sublimes ? Bon, quand vous regardez Hoshi, par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable… Mais enfin, vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre, vous ? Elle est effrayante ! Quand je dis ça, je n’ai rien contre cette fille, qui est géniale. » Il continue et s’enfonce : « Elle a du talent cette fille, vraiment. Mais qu’elle donne ses chansons à des filles sublimes ! Comme des Vanessa Paradis, comme il y a eu des Vartan, des Sheila à 20 ans, des Françoise Hardy… Il y a plein d’interprètes magnifiques ! »

 

À lire également
Les femmes de l’industrie musicale signent un manifeste contre le sexisme

Il y a peu, trop peu de femmes dans la pop music aujourd’hui

 

Ces déclarations ont évidemment provoqué un tollé parmi les internautes et de nombreuses personnalités ont réagi en soutien à Hoshi, notamment Pascal Obispo, Patrick Bruel, ou encore Hugo Clément. La chanteuse originaire de Versailles a immédiatement réagi sur Twitter : « Je suis « effrayante et moche », je devrais « donner mes titres à d’autres » mais bon j’ai du talent quand même alors monsieur veut venir me voir en concert malgré tout ? Putain de réponse patriarcale. Vous êtes à vomir. » Fabien Lecœuvre est par la suite revenu sur ses propos au micro de RTL, expliquant un « dérapage » de sa part, mais ajoutant néanmoins que « tout ça est instrumentalisé, vous imaginez. Les grands spécialistes aujourd’hui sur les réseaux qui instrumentalisent et qui me donnent tous les défauts de la Terre. » Il s’est aussi excusé très maladroitement via Twitter auprès de Hoshi :

Pour l’heure, suite à ces frasques, le chroniqueur a été suspendu provisoirement d’Europe 1.

 

À lire également
Le Vénus Club est là pour encourager les femmes à se lancer dans la musique électronique

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fiona Schmidt (@fiona.n.schmidt)

 

Visited 14 times, 1 visit(s) today