©Arthus Vaillant

Pouvoir Magique (Mawimbi) crée une bande-son hypnotique pour une nouvelle expo

Du 17 mars au 15 mai, Eli­na Kechiche­va dévoil­era l’exposition Des Études Sauvages. Une col­lec­tion de pho­togra­phies, sous la direc­tion artis­tique d’Anissa Touati, qui exploite le lien entre la nature et l’Homme. Pour cette nou­velle col­lec­tion, la pho­tographe bul­gare a fait appel au duo Pou­voir Mag­ique (issu du col­lec­tif Maw­im­bi) pour créer une bande son hyp­no­tique en adéqua­tion avec l’immersion pro­posée par le projet.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

upcom­ing

Une pub­li­ca­tion partagée par @ elina_kechicheva le

Pour l’occasion, l’appartement du 1er arrondisse­ment parisien de la Mai­son Dentsu se don­nait une sec­onde nature où celle-ci reprend ses droits. Habil­lé de pho­togra­phies avec une salle rem­plie de feuilles, arbustes et branch­es au sol pour une immer­sion totale. Alice Aubo­iron s’est occupée de la végé­tal­i­sa­tion de la pièce. Pour réalis­er la musique d’ambiance, le duo com­posé de Bertrand et Clé­ment a enreg­istré des sons d’ambiance dans la nature : craque­ments de branch­es, bruits de feuilles…

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Expo 📸 Des Études Sauvages par #Eli­naKechiche­va chez #Maison­Dentsu #paris

Une pub­li­ca­tion partagée par Cédric Galon­ské (@cedricgalonske) le

Cette expo­si­tion mar­que une vraie avancée pour les deux DJs qui expliquent leur volon­té de désor­mais dis­soci­er “deux par­ties de [leur] musique : la musique de club et la musique expéri­men­tale”. Toute­fois, ce n’est pas la pre­mière fois que Pou­voir Mag­ique rem­plit une mis­sion de ce style. Ce secteur intéresse de plus en plus le duo, qui a décidé depuis env­i­ron un an d’en faire une activ­ité à part entière avec Pou­voir Mag­ique Expérience.

D’abord, à tra­vers la bande-son, le duo invite son audi­toire à “voy­ager jusqu’à lui en faire per­dre les sens”. En tra­vail­lant sur cet aspect, Pou­voir Mag­ique souhaite “faire entr­er en trans naturelle­ment” ses audi­teurs. “On pense que la musique a une énergie, un pou­voir, est capa­ble de tran­scen­der une per­son­ne. On cherche à ce que la musique fasse elle-même des effets sur la psy­ché”, affirme Bertrand.

 

C’est le pouvoir magique de la musique”

L’expérience va plus loin que le seul domaine de la musique, au tra­vers d’une expéri­ence per­son­nelle, Clé­ment explique que “la sonothérapie per­met d’align­er les flu­ides à tra­vers notre corps”. Ce à quoi aspire le duo, en liant leur musique à de la méditation.

C’est le pou­voir mag­ique de la musique, c’est aus­si pour ça qu’on a voulu s’appeler comme ça, sans anticiper tout le proces­sus actuel.” Mais aujourd’hui, le duo se rend compte que “tout con­corde” entre leur nom et ce que les deux hommes veu­lent réalis­er avec Pou­voir Mag­ique Expéri­ence. S’ils ne tra­vail­lent pas autour des fréquences sonores dans cette expo­si­tion, ils réfléchissent tout de même à cer­tains pro­jets, dont celui de faire un titre entier en se calant sur la fréquence de l’univers.

Dans la con­ti­nu­ité de ces pro­jets, le duo étudie un nou­veau con­cept. Un con­cert avec un sound sys­tem à 360°, pour être totale­ment immergé. Mieux, le 3 mars dernier, Pou­voir Mag­ique annonçait l’arrivée de “dif­férentes col­lab­o­ra­tions avec des artistes tous aus­si exci­tants”. Avec “en par­al­lèle un futur album avec l’aide d’un invité mys­tère”.

©Arthus Vail­lant

(Vis­ité 750 fois)