Skip to main content
© Simon Bianchetti
21 avril 2022

🔊 Premiere : Romane Santarelli livre un tube électro-clash nerveux à souhait

par Guillaume Monnier

Avec un morceau plein de sarcastiques conseils en amour, Romane Santarelli sort certainement l’un des tubes de vos longues soirĂ©es d’Ă©tĂ©, au coeur ou hors des clubs. « Like a Mantra » est disponible en premiere (en exclu quoi) pour Tsugi ! On vous explique tout sur ce titre Ă  l’humour bien assumĂ©e par la productrice française.

« Ce morceau ne devait jamais sortir, c’était un peu pour rire, pour moi », confie de prime abord Romane Santarelli. Heureusement pour nous, le morceau est finalement disponible. Mieux encore, il est annonciateur d’un prochain -et premier- album « qui sera dĂ©voilĂ© au dĂ©but de l’Ă©té », affirme la française, lancĂ©e dans le bain de la musique Ă©lectronique fin 2019 seulement. C’est mĂŞme difficile de croire que le projet est si jeune, face Ă  tant de maturitĂ©.

 

« Ce titre aurait pu rester dans son coin, et finalement… aujourd’hui c’est un de mes titres préférés de l’album ! »

 

C’est une aubaine tant ce morceau, Ă  n’en pas douter, fera frĂ©tiller nos chaudes -en tout cas on se le souhaite- soirĂ©es d’Ă©tĂ©. Sur un track aussi planant qu’Ă©lectrisant, une ligne de basse efficace, envoutante, bousculante mĂŞme, se marie Ă  merveille aux paroles pleines de sarcasmes interprĂ©tĂ©es par Santarelli elle-mĂŞme. Il s’agit « d’une histoire de cyber-love, Ă  base de conseils spirituels, que j’ai tournĂ©s en auto-dĂ©rision », raconte-t-elle. Le thème ‘amour’ est tissĂ© en toile de fond du morceau. Ă€ l’image de la voix de la productrice, qui apporte ce juste cĂ´tĂ© planant au track, exaltant les sens au passage. Une rĂ©ussite. 

 

Ă€ lire Ă©galement
Une nuit Ă  Beyrouth avec Romane Santarelli

 

Santarelli

Cover de « Like a Mantra »

Si tant est qu’elle en soit une, sur un coup du destin, « la blague » a fonctionnĂ© Ă  merveille. « Pendant ma tournĂ©e, l’organisation d’un concert m’appelle le jour J et me demande de rallonger mon temps de set pour le soir-mĂŞme : je devais assurer la première partie de La FraĂ®cheur, elle avait loupĂ© son vol. Du coup, j’ai dĂ» rajouter ce que j’avais dans mon ordi, les dernières compos de l’étĂ©. C’était le crash-test. Et tant mieux : ça a super bien marchĂ©. Je le joue Ă  chaque fois depuis, le public l’adore. Ce titre aurait pu rester dans son coin, et finalement… aujourd’hui c’est un de mes titres prĂ©fĂ©rĂ©s de l’album ! » On attend avec impatience la sortie de ce projet pour nous prononcer lĂ -dessus. Pour patienter, si on se rejouait ce track en boucle ? 

Visited 49 times, 1 visit(s) today