Skip to main content
Via YouTube HatsuneMiku - 09/03/2010, Zepp Tokyo
23 janvier 2024

Qui est Hatsune Miku, programmée à Coachella ?

par Olivia Beaussier

Hatsune Miku est une jeune fille de 16 ans, qui compte des centaines de milliers de chansons dans son répertoire. Elle a déjà réalisé une tournée européenne et asiatique, et elle se retrouve carrément à la programmation de Coachella 2024 ! Pourtant, Hatsune n’existe pas. On vous explique qui est cette étrange artiste.

Le futur est déjà là. Hatsune Miku se retrouve à la prog de Coachella. Incroyable symbole puisque, vous l’aurez compris : Hatsune Miku est un personnage de fiction, 100% créé artificiellement. Tout commence avec le logiciel de synthèse vocale Vocaloid. Développé en 2004, ce logiciel permet aux gens de créer de la musique en utilisant des voix générées artificiellement.

Parmi les nombreuses propositions, celle de Hatsune Miku est la plus utilisée. Le personnage s’offre rapidement une enveloppe corporelle, bref un avatar : celui d’une jeune écolière japonaise aux longs cheveux bleus. Si vous avez moins de 35 ans, vous l’avez forcément déjà entendue avec le Nyan Cat. Et oui, c’est la voix d’Hatsune Miku qui se cache derrière l’un des memes les plus persistants -et agaçants- d’Internet.

Si vous préférez Deezer, ou Spotify

 

Au fil des années, Hatsune a gagné une reconnaissance mondiale. La voix artificielle cumule des milliers de streams. Sur Spotify elle compte 1.6 million d’auditeurs mensuels. En 2011, une enquête en Chine révélait que Hatsune Miku était la 15ème artiste préférée des Chinois.

En 2014 Lady Gaga avait été précurseure, en affichant la jeune écolière comme la première partie de sa tournée Nord-Américaine. Pourtant ce n’était -déjà- pas la première fois que la voix robotique s’offrait un live. Hatsune Miku avait déjà réalisé une tournée en Asie, complètement holographique.

Mais ne pensez pas que cette lubie robotique ne touche que son continent d’origine. En 2013 a pris place au Chatelêt, l’opéra The End complètement généré par des ordinateurs, dont Hatsune est l’héroïne. L’avatar était habillée en Louis Vuitton pour l’occasion, et avait rempli trois fois le théâtre du Châtelet. Comme une mise en abyme, cet opéra questionne l’existence d’Hatsune, sa place dans le monde et son futur.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Dans cet Opéra robotique au Chatêlet, humains et androïde cherchent l’harmonie

 

Mais alors qu’est ce que Hatsune révèle du futur des lives et de la musique ? Quand certains y voient du génie artistique et un développement technologique majeur, d’autres en sont terrorisés, où se sentent affligés. Toutefois derrière cette voix artificielle réside un réel travail humain, sans lequel elle ne pourrait pas exister. Que ça nous plaise ou non, force est de constater qu’elle a rencontré son public : Hatsune Miku est devenu un phénomène culturel capable de réunir des milliers de personnes.

Sous ses vidéos, on peut lire certains commentaires dénoncer les critiques. À voir la foule en délire dans ses concerts, on se demande si cela a une quelconque importance, que l’artiste soit ‘réelle’ ou non. Et pour celles et ceux qui vont à Coachella, vous nous direz ce que vous en avez pensé ?

Visited 304 times, 1 visit(s) today