Rachid Taha : un nouveau clip lui rendant hommage et une date pour son album posthume

L’an­née dernière s’éteignait Rachid Taha, illus­tre artiste algérien et fig­ure majeure des nuits parisi­ennes. Le chanteur de 59 ans venait tout juste d’achev­er l’en­reg­istrement d’un ultime album, Je suis Africain, dont la sor­tie posthume est prévue pour le 20 sep­tem­bre prochain. C’est avec un pre­mier extrait éponyme, illus­tré d’un clip tourné au foy­er africain de Mon­treuil et à la Bellevil­loise — où Rachid Taha vécut — qu’est entamé le disque. Des dizaines de per­son­nal­ités vien­nent lui ren­dre hom­mage , de Jeanne Added à Oxmo Puc­ci­no, en pas­sant par Cather­ine Ringer et Damon Albarn, ryth­mant en images un chant d’amour adressé à son con­ti­nent natal : “Je suis Africain, dedans comme dehors, je suis Africain je n’ai pas le rythme dans la peau, je suis Africain, un albi­nos afro”.

Un hom­mage autant qu’une con­clu­sion. Le fils de Rachid Taha, Lyès Taha, a mis un point d’hon­neur à sor­tir ce disque : “Mon père a passé ses deux dernières années à tra­vailler sur cet album”, écrit Lyès Taha sur la page Face­book de l’artiste. “Avec son cœur et tout son être. Inten­sé­ment, sincère­ment, sans com­pro­mis. Beau­coup de jours et autant de nuits. Ce dernier album lui ressem­ble, dans sa sin­gu­lar­ité, dans sa folie, dans sa lib­erté. J’espère qu’il con­tribuera à faire réson­ner la parole et la musique de Rachid Taha le plus fort et le plus loin pos­si­ble.” Une belle manière de lui dire adieu, et de ne pas l’ou­bli­er.

 

(Vis­ité 796 fois)