Skip to main content
D.A.F. © DR
16 mai 2022

🔊 Renouveau de la new wave allemande : ce joli mix pour Tsugi Radio

par Tsugi
Vous pensiez l’avoir enterrĂ©e? Pourtant, la Neue Deutsche Welle, la new wave allemande venue des eighties, bouge encore. Une poignée de rĂ©sistants comme Die Selektion, Konstantin Unwohl ou MCNZI continue de la faire vivre. Rencontre avec cette nouvelle nouvelle vague parfois teintĂ©e de pop, de techno ou d’EBM et dĂ©terminĂ©e Ă  vous faire danser en pleurant. Et Tsugi Radio a hĂ©bergĂ© ce mix exclusif pour illustrer tout ça !
.
En Ă©cho Ă  son article sur le renouveau de la scĂšne new wave allemande publiĂ© dans le numĂ©ro 150 de Tsugi, notre collaborateur François BrulĂ© a dĂ©cidĂ© de compiler la bande-son musicale Ă©coutĂ©e tout au long de la rĂ©daction de cet article. En interviewant les nouveaux visages de la Neue Deutsche Welle, il dresse un constat. Ils partagent tous les mĂȘmes rĂ©fĂ©rences des annĂ©es 1980-90 : de D.A.F. (photo), Ă  Nitzer Ebb, Grauzone, Ideal ou encore Malaria ! Voici donc une playlist compilant la scĂšne d’hier et celle d’aujourd’hui. Elle dĂ©marre tout en douceur avec le projet teintĂ© pop de Levin Goes Lightly, suivi des balades new wave de Flawless Issues et Edwin Rosen, les jeunes protĂ©gĂ©s de Luca Gillian de Die Selektion. Le tout rythmĂ© par les titres de MCNZI,  le tube de Joachim Witt et les sonoritĂ©s expĂ©rimentales et post-punk de Malaria et Fehlfarben. Le voyage se finit dans un univers bien plus sombre avec les morceaux d’Inahlt, de Konstantin Unwohl et de Nitzer Ebb, toujours en furie ! Bonne Ă©coute !
.

Tracklist :
Die Selektion – Deine Stimme
Levin Goes Lightly – Nichts Ă€nders
Edwin Rosen – leichter//kĂ€lter
Flawless Issues – Alone Tonight
MCNZI – This is Our Generation

Ideal – Telepathie
Joachim Witt – Goldener Reiter
Fehlfarben – MilitĂŒrk
MCNZI – Mietspiegel
Malaria! – Kaltes klares wasser
Konstantin Unwohl – In Rom
D.A.F. – Als wĂ€r’s das letzte Mal
Inhalt – Occupations
Grauzone – Raum
Die Selektion – Dein Herz wiegt tausend Scherben
Nitzer Ebb – Murderous
.
.
« C’est la meilleure musique du monde ! »À 15 ans, Luca Gillian découvrait la new wave et le post-punk en écoutant les disques de son père. Treize années plus tard, le chanteur de Die Selektion en tremble encore. De Deutsch Amerikanische Freundschaft (D.A.F.) à Nitzer Ebb en passant par Grauzone, la Neue Deutsche Welle – comprenez new wave allemande – l’a construit en tant qu’artiste, mais également en tant que personne. Si la scène new wave allemande a aujourd’hui évolué́, les protagonistes actuels partagent toujours ces références des années 1980. À l’époque, les États-Unis assistent à l’avènement du hardcore, l’Angleterre, du post-punk et plus tard de la new wave. L’Allemagne, elle, voit émerger un courant nommé Neue Deutsche Welle. Cette expression, utilisée en premier par le journaliste Alfred Hilsberg dans le magazine Sounds en 1979, réunit sous une même appellation l’ensemble des groupes allemands chantant dans leurs langues et évoluant entre le post-punk expérimental et la new wave aux accents électroniques en passant par quelques tubes pop, à l’image du hit « 99 Luftballons » de Nena, sorti en 1983. […]
.
Retrouvez l’article en intĂ©gralitĂ© dans le Tsugi 150, dispo partout ou Ă  commander ici
Visited 169 times, 1 visit(s) today