© Amnesia Ibiza

Ricardo Villalobos entre dans la tendance et annonce deux sorties de NFT

Et un de plus… Ricar­do Vil­lalo­bos a sor­ti ses pro­pres NFTs, ce mar­di 22 jan­vi­er. Le DJ s’est asso­cié à l’artiste cata­lan Sixe Pare­des et le club de l’Am­ne­sia Ibiza pour créer ses pro­pres œuvres dig­i­tales. Il rejoint ce club de moins en moins fer­mé des artistes à croire en le virtuel. 

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Instagram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Atlanti­cus­Mu­sic (@atlanticusmusic)

En col­lab­o­ra­tion avec Atlanti­cus Music, une société spé­cial­isée dans la com­mer­cial­i­sa­tion de NFTs, Ricar­do Vil­lalo­bos et l’artiste barcelon­ais Sixe Pare­des sor­tent de “Super Rare NFT Card” lim­itées à 50 exem­plaires et une œuvre NFT unique. Les 50 cartes virtuelles con­ti­en­nent une vidéo de Vil­lalo­bos en plein mix à l’Am­ne­sia Ibiza, club mythique de l’île blanche. Des formes géométriques et des sym­bol­es, sig­na­tures artis­tiques de Sixe Pare­des se super­posent à la vidéo. La deux­ième œuvre et pièce maitresse de cette com­bine mar­ket­ing est un por­trait de Vil­lalo­bos par Sixe Pare­des sous forme de NFT lim­ité à une seule unité.

 

 

À lire également
👀 Le gros coup de gueule de Brian Eno sur les NFTs

 

Pour s’échap­per un peu du métavers, une table VIP pour six per­son­nes à l’Am­ne­sia Ibiza pen­dant le prochain set de Vil­lalo­bos sera aus­si offerte au pro­prié­taire du por­trait unique et virtuel. Mais comme le dit l’adage : chas­s­er le… virtuel, il revient au galop. 1000 Klub­Coins, une mon­naie virtuelle spé­ciale­ment conçue pour les clubbeurs, seront égale­ment offerts à l’achat de cette sec­onde œuvre dig­i­tale. On espère que le pro­prié­taire en fera bon usage…

L’achat du NFT unique du por­trait de Ricar­do Vil­lalo­bos est acces­si­ble via une vente aux enchères. Tan­dis que les “Super Rare NFT Card” lim­itées à 50 exem­plaires ne seront disponibles que selon le stock. Comptez 1.32 BNB (Binance Coin, une autre mon­naie virtuelle) pour devenir l’heureux pro­prié­taire d’une vidéo NFT, soit env­i­ron… 502,26 dol­lars. Aïe.

(Vis­ité 724 fois)