© Olivier Donnet

Rone annonce un EP de remixes avec Johannes Brecht, Matias Aguayo et Laurent Garnier au casting !

Il était au fes­ti­val Nuits Secrètes le week-end dernier, sera au Crossover à Nice le 24 : depuis la sor­tie de son dernier album Mirapo­lis, Rone n’ar­rête plus et enchaîne les dates un peu partout en Europe. L’oc­ca­sion de défendre ce disque pétri de fea­tur­ings, finale­ment assez pop dans sa con­struc­tion et por­teur de chan­sons superbes passées presque inaperçues der­rière les sin­gles (on pense à “Switch­es” en duo avec Bax­ter Dury, notam­ment). Mais on ne peut que com­pren­dre : les­dits sin­gles, “Brest” ou “Down For The Cause” en tête, sont impa­ra­bles et font tourn­er les têtes en fes­ti­val depuis des mois. “Mirapo­lis”, le morceau-titre, aura le droit quant à lui à une sec­onde vie : le 4 octo­bre prochain le morceau ressor­ti­ra en for­mat EP, accom­pa­g­né de remix­es par Johannes Brecht, pas­sion­nant alle­mand for­mé à la musique clas­sique et main­tenant fer de lance de Diy­nam­ic, par Matias Aguayo, boss du label Comeme, et par Lau­rent Gar­nier… Qu’on ne présente plus. Le tout sor­ti­ra évidem­ment sur InFiné, label indé français auquel Rone reste fidèle années après années.

Prob­lème ? Le 4 octo­bre, ça fait un poil loin pour décou­vrir toutes ces réécri­t­ures de “Mirapo­lis”, titre plutôt enjoué aux allures de “fête foraine” selon Rone him­self. Pour nous faire patien­ter, InFiné a alors dévoilé le remix du morceau par Johannes Brecht, s’ap­prochant et s’éloignant du titre orig­i­nal à l’en­vi. Six min­utes et 33 sec­on­des qu’on voit tout à fait se gliss­er dans un set planant et se con­clu­ant par les vio­lon­celles si chers à Rone. De quoi boucler la boucle en atten­dant la fin de la tournée… Et le retour en stu­dio d’Er­wan Cas­tex ?

L’o­rig­i­nale :

(Vis­ité 1 066 fois)