Skip to main content
Crédits : Julien Mignot
27 octobre 2017

« Screen Blood », le retour en force d’Abstrackt Keal Agram

par Antoine Tombini

Annoncé en début d’année, la reformation du duo électro hip-hop Abstrackt Keal Agram en étonnait plus d’un. Après s’être séparé en 2004 à la suite de leur troisième album, Bad Thriller, les deux compères ont fait chemin à part. Tanguy Destable, lui, continuait sa route sous son alias Tepr, collaborant en tant que producteur pour Yelle, David Courtin ou encore Fortune, le groupe indie rock de Lionel Pierres, deuxième moitié d’Abstrackt Keal Agram. Mais quel retour ! Après trois albums incontournables au début des années 2000, les Bretons se reformaient au printemps 2017 sur la scène du festival Panoramas, à Morlaix, pour un live remarquable mêlant nouveaux et anciens morceaux. Ils sortaient par la suite un triple album de réédition de toute leur discographie, et viennent aujourd’hui de dévoiler leur nouvel album, Screen Blood.

Histoire de faire patienter leurs fans de la première heure, Abstrackt Keal Agram dévoilait un premier extrait, « Kealagram« , en avril, puis « Screen Blood » en début de semaine, tous deux accompagnés d’un clip psyché, et sans aucun doute les deux temps forts de ce nouveau long-format. On y retrouve d’ailleurs tous les éléments qui ont fait leur succès, des ambiances variées aussi bien obscures comme sur « Madoff », « Firezone » et « 5MY » qu’envoûtantes et poétiques avec le morceau d’introduction « To Arise From Sleep », qui rappelle immédiatement un certain « Supernature » de Cerrone. Quarante minutes d’abstract hip-hop de haute voltige, qui prouvent qu’Abstrackt Keal Agram n’est pas de retour pour trier des nouilles.

Retrouvez Abstrackt Keal Agram en concert le 10 novembre à la Carène à Brest ainsi que le 16 décembre, à l’Espace Glenmor de Carhaix.

 

Visited 46 times, 1 visit(s) today