©Eddy Berthier

Sondage : a‑t-on vraiment envie d’assister à un festival étant assis cet été ?

Les Eurock­éennes de Belfort ont demandé à leurs fes­ti­va­liers s’ils étaient prêts à par­ticiper au fes­ti­val en étant assis. Ils ont été plus de 20 000 à répondre.

C’est un résul­tat qui peut refroidir tous les organ­isa­teurs de fes­ti­vals. Les Eurock­éennes de Belfort avaient mis en place une con­sul­ta­tion en ligne du 27 févri­er au 6 mars à laque­lle 21 418 per­son­nes ont par­ticipé. Dans le but d’é­clair­cir l’hori­zon sur les inten­tions de son pub­lic, le fes­ti­val a notam­ment voulu savoir si celui-ci serait prêt à se soumet­tre aux restric­tions imposées par le min­istère de la Cul­ture, soit rester assis et ne pas dépass­er la jauge de 5 000 per­son­nes. Et c’est la douche froide : 72% des sondés ne souhait­eraient pas y assister.

En out­re, le reste des résul­tats de cette con­sul­ta­tion mon­tre que les fes­ti­va­liers acceptent majori­taire­ment les prin­ci­pales mesures de pro­tec­tions san­i­taires. Ain­si, 72% des fes­ti­va­liers sont prêts à porter le masque et 69% à se faire tester avant. En revanche, on voit une nette ten­dance appa­raître quant aux con­traintes de dis­tan­ci­a­tion avec respec­tive­ment 48% et 73% des répon­dants ne souhai­tant pas s’y ren­dre si la dis­tan­ci­a­tion sociale est en place ou que restau­ra­tion et buvettes sont absentes. Des résul­tats qui pour­raient influ­encer la déci­sion d’autres fes­ti­vals de main­tenir ou non leur édi­tion cet été.

 

À lire également
Festivals assis cet été : les organisateurs s’adaptent ou jettent l’éponge

 

27%, toujours jouable

On peut néan­moins remet­tre ces chiffres en per­spec­tive puisque les Eurock­éennes peu­vent compter sur les 27% de fes­ti­va­liers qui accepteraient d’y par­ticiper mal­gré tout, ce qui représente ici env­i­ron 6 000 per­son­nes, soit large­ment au-dessus de la lim­ite autorisée, et donc d’af­fich­er com­plet. Mais est-ce qu’un fes­ti­val d’une telle enver­gure est capa­ble de s’adapter à la baisse et de ren­tr­er dans ses frais avec une telle pro­gram­ma­tion (Mas­sive Attack, Paul Kalk­bren­ner, DJ Snake, Muse…) ? Aus­si, peut-on sup­pos­er la même chose pour les autres fes­ti­vals cet été ? Réponse à venir le 1er juillet.

(Vis­ité 1 995 fois)