Daniel Ek, PDG de Spotify

Spotify attaque Apple en justice pour concurrence déloyale

Spo­ti­fy et Apple s’en­ten­dent comme chien et chat. Hier, Daniel Ek, le con­fon­da­teur et directeur général de la plate­forme de stream­ing sué­doise pub­li­ait un com­mu­niqué de presse pour dénon­cer les pra­tiques déloyales de la firme à la pomme. “Ces dernières années, Apple a intro­duit sur l’App Store des règles qui lim­i­tent délibéré­ment le choix et étouf­fent l’in­no­va­tion au détri­ment de l’ex­péri­ence util­isa­teur — agis­sant essen­tielle­ment en tant que juge et par­tie pour désa­van­tager délibéré­ment les autres développeurs d’ap­pli­ca­tions”.

En cause : une taxe imposée par le géant cal­i­fornien sur son Apple Store. En effet, les ser­vices de musique pas­sant par la bou­tique en ligne sont soumis à une com­mis­sion de 30%. Jugée injuste et lim­i­ta­tive, elle les oblig­erait à revoir le prix de leur offre d’abon­nement à la hausse pour com­penser ce sur­coût. Une manière pour Apple, d’inciter les util­isa­teurs à se tourn­er vers Apple Music plutôt que vers ses con­cur­rents devenus trop chers. Le numéro un du stream­ing musi­cal a donc déposé une plainte auprès de la Com­mis­sion Européenne, espérant rétablir une sit­u­a­tion d’équili­bre.

L’ensem­ble du com­mu­niqué de presse de Daniel Ek à retrou­ver ci-dessous :

(Vis­ité 396 fois)