©Clemente Ruiz

System Of A Down sort 2 nouveaux morceaux après 15 ans d’absence

Sys­tem Of A Down fait son grand retour : le groupe de métal cal­i­fornien sort deux nou­veaux morceaux aujour­d’hui, après 15 ans d’absence. 

Alors que le groupe avait décidé de faire une pause après leurs albums Mezmer­ize et Hyp­no­tize en 2005, ils revi­en­nent aujour­d’hui à la sur­prise générale, avec les morceaux “Pro­tect The Land” et “Geno­ci­dal Humanoidz”, engagés pour la com­mu­nauté arméni­enne qui est per­sé­cutée par la guerre en cours dans l’Art­sakh (les qua­tre mem­bres du groupe ont tous des orig­ines arméni­ennes). Les béné­fices des ventes sur Band­camp iront au Fonds pour l’Arménie.

Nous avons quelque chose d’ex­trême­ment impor­tant à dire en tant que voix unifiée”

Comme l’a annon­cé le gui­tariste du groupe Daron Malakian, les deux morceaux devaient ini­tiale­ment sor­tir sur “de futurs albums de Scars On Broad­way”, le groupe qu’il a for­mé avec John Dol­mayan, mais finale­ment Sys­tem Of A Down s’est réu­ni à nou­veau pour les sor­tir ensem­ble. “Je suis heureux que nous nous soyons réu­nis sous la ban­nière de Sys­tem pour faire une déc­la­ra­tion pour notre peu­ple.”, a‑t-il ajouté.

Ensem­ble, en tant que Sys­tem Of A Down, nous venons de sor­tir de la nou­velle musique pour la pre­mière fois depuis 15 ans. Le temps de le faire est venu, car ensem­ble, nous avons quelque chose d’ex­trême­ment impor­tant à dire en tant que voix unifiée. Ces deux chan­sons, “Pro­tect the Land” et ′“Geno­ci­dal Humanoïdz”, par­lent toutes deux d’une guerre ter­ri­ble per­pétrée sur nos patries cul­turelles, l’Art­sakh et l’Ar­ménie. (…) Les fonds de Band­camp et les pré-commandes de notre nou­velle col­lec­tion de merchs seront util­isés pour fournir une aide cru­ciale et dés­espéré­ment néces­saire ain­si que des four­ni­tures de base aux per­son­nes touchées par les actes hideux qui se pro­duisent en Art­sakh aux mains des régimes cor­rom­pus actuels d’Aliyev en Azer­baïd­jan et d’Erdogan en Turquie. Veuillez con­sid­ér­er le télécharge­ment de ces chan­sons comme un acte de char­ité, quelle que soit la manière dont vous choi­sis­sez de les écouter aujourd’hui, demain et dans les années à venir”, a écrit le groupe dans une pub­li­ca­tion Face­book.

Et ils sont réu­nis pour porter un mes­sage poli­tique, mal­gré leurs désac­cords poli­tiques. Lors d’une récente inter­view à Forbes, Serj Tankian, par­ti­san de Bernie Sanders, a con­fié qu’il était “frus­trant” de voir John Dol­mayan, son beau-frère et bat­teur, soutenir publique­ment Don­ald Trump.

Si aucun futur album n’a été annon­cé, le groupe, qui devait d’ailleurs se pro­duire au Hellfest 2020, devrait cepen­dant venir faire des dates en France en 2021 ou 2022.


(Vis­ité 1 485 fois)