Tame Impala et Theophilus London revisitent l’iconique “Only You” de Steve Monite

Kevin Park­er n’est décidé­ment jamais là où on l’attend. Après des col­lab­o­ra­tions inopinées avec ZHU, Travis Scott ou SZA, le leader et maître‐à‐penser de Tame Impala est de retour avec le rappeur Theophilus Lon­don… Pour for­mer Theo Impala, une sorte de super­groupe éphémère. Ensem­ble, ils repren­nent un clas­sique du boo­gie nigéri­an, le très funk “Only You” de Steve Monite sor­ti en 1984. Ils vien­nent d’en dévoil­er le clip, vaporeux et indis­cutable­ment kitsch.

Les deux acolytes s’étaient déjà ren­con­trés sur “Whiplash” à l’été 2016. Alors que les rockeurs psy­ché de Tame Impala n’ont rien sor­ti depuis le presque‐parfait Cur­rents en 2015, Kevin a préféré retrou­ver Theophilus pour don­ner une nou­velle vie à l’ultra-tube funk de Steve Monite, prisé des col­lec­tion­neurs -pra­tique­ment introu­vable sur Ama­zon, le vinyle se troque aux alen­tours de 1000 euros sur Discogs. La voix douce et droite du New‐Yorkais résonne et s’échappe dans une tonne de reverb… Et cette reprise flot­tante, ten­dre et cinglante à la fois, réus­sit l’exploit d’apporter encore plus de ron­deur que la chan­son orig­i­nale. La ver­sion vidéo, réal­isée par Frankie Lati­na -qui a dirigé les films indépen­dants et bar­rés Modus Operan­diBlood Junkie- rend la mon­naie de leur pièce aux clips kitschs du siè­cle dernier : images tournées façon camés­cope, masque à pointes, fil­tre rose, rideaux scin­til­lants et gâteau écrasé. Le clip et la reprise ne déna­turent pas le clas­sique de Steve Monite, tout en lui redonnant une folle moder­nité. Un titre pour retrou­ver chaleur et sourire sous la pluie de novem­bre… Voilà qui va relancer -si c’était nécessaire‐ l’excitation autour d’un hypothé­tique nou­v­el album de Tame Impala !

(Vis­ité 854 fois)