Skip to main content
29 juin 2018

« The Now Now », le nouvel album de Gorillaz : notre chronique

par Patrice BARDOT

Quoi déjà ? Oui, surprise, ce sixième album du groupe imaginaire créé par le démiurge Damon Albarn et le dessinateur/scénariste Jamie Hewlett débarque moins d’un an après Humanz qui, lui, avait mis six ans avant d’être enfanté. Alors salutaire inspiration boulimique ou simple vidage de fond de tiroir? Sans doute un peu des deux. Au rayon des surprises, il y a également la lecture du tracklisting. Si le duo nous avait habitués à une liste d’invités longue comme la discographie de l’ancien Blur, The Now Now, coproduit par James Ford de Simian Mobile Disco, ne convie à son casting que les seuls George Benson (sur le single “Humility”), Snoop Dogg et Jamie Principle. Et encore, les deux derniers se croisent sur le même morceau, “Hollywood”. Mais on ne s’en plaindra pas tant les participations multiples de Humanz avaient tendance à diluer son propos. Cette absence d’invités possède tout de même un avantage supplémentaire: donner évidemment à ce disque un petit côté album solo de Damon Albarn. Simple pop solaire au twist funky si on l’écoute d’une oreille discrète, The Now Now révèle des recoins beaucoup plus sombres au bout des multiples passages. Une atmosphère au plus proche sans doute de l’âme de son principal géniteur. Noir, c’est pas forcément noir.

En écoute :

Si vous êtes plutôt Spotify :

Visited 8 times, 1 visit(s) today