The Road Song Challenge” : le concours qui permet aux 10–19 ans de partir à Coachella !

Du jour­nal­iste musi­cal blasé à la fol­loweuse insta­gram acharnée, tout le monde rêve secrète­ment (ou très ouverte­ment) d’aller à Coachel­la. Pour les star­lettes, pour les fringues, pour le soleil, mais surtout pour une pro­gram­ma­tion tou­jours impres­sion­nante, si dense qu’il faut chaque année une loupe pour déchiffr­er l’af­fiche de ce fes­ti­val cal­i­fornien. En 2017, pen­dant deux week-ends (par­tic­u­lar­ité de Coachel­la : les artistes s’y pro­duisent deux fois, à une semaine d’in­ter­valle), se crois­eront sous le cagnard et les couronnes de fleurs Bey­on­cé, The Week­nd, SZA, Eminem, St Vin­cent, Vince Sta­ples, Soul­wax, Jean-Michel Jarre, Maceo Plex ou encore King Krule… Bref, un sacré line-up, à retrou­ver les week-ends du 13 au 15 et du 20 au 22 avril. Seul prob­lème de Coachel­la ? Que vous nous lisiez de Paris, Rennes ou Mar­seille, ça fait un peu loin pour y aller — et cher. Enfin, peut-être pas pour vous (ou votre petit frère ou petite soeur) l’an­née prochaine : un con­cours de reprise per­met en effet aux plus jeunes de nos lecteurs, âgés de 10 à 19 ans, d’être envoyés tous frais payés à Coachel­la en 2019 !

The Road Song Chal­lenge” est une chou­ette ini­tia­tive lancée par l’Améri­cain Scott Corbin, qui tient un mag­a­sin de gui­tares et cen­tre musi­cal à Chica­go, The Jank Gui­tar Store. Jusqu’i­ci, seuls les col­légiens et lycéens ricains avaient ain­si le droit de par­ticiper au con­cours. Mais vu que Scott se pré­pare à l’in­au­gu­ra­tion prochaine d’une bou­tique à Saint-Malo, d’où vien­nent ses ances­tres, voilà qu’il ouvre les can­di­da­tures aux jeunes mélo­manes français ! Le principe est sim­ple : le can­di­dat devra repren­dre à sa sauce “The Road”, un morceau folk et en anglais enreg­istré par The Jank Gui­tar Store. Il ou elle pour­ra envoy­er sa démo à par­tir du 14 févri­er prochain et jusqu’au 25 août, dernier délais. Scott choisira ensuite le jeune gag­nant, dont le nom sera exclu­sive­ment annon­cé sur tsugi.fr tout début 2019… Et qui s’en­v­ol­era en avril 2019 pour Coachel­la, accom­pa­g­né d’un par­ent ou tuteur légal ! Plutôt pas mal non ? Pour les infos et l’in­scrip­tion, c’est par là.

Relisez notre inter­view de Scott qui expli­quait, en mars dernier, “The Road Song Chal­lenge” :

Est-ce que tu peux nous en dire plus à pro­pos du mag­a­sin de gui­tare ? Quand est-ce qu’il a ouvert ? 

The Jank Gui­tar Store (TJGS) est un espace mod­erne pour les enfants, les ados et les adultes qui veu­lent appren­dre à jouer de la gui­tare — et à l’enregistrer. Nous sommes situés à St. Charles dans l’Illinois, avons ouvert en 2015 et avons 14 employés. On peut trou­ver beau­coup de choses dans nos rayons : des gui­tares en édi­tions lim­itées, col­lec­tors et uniques, tout comme des gui­tares acous­tiques pour débu­tants ou encore de l’équipement d’enregistrement de qual­ité stu­dio. Le TJGS est aus­si le lieu de nais­sance de notre méth­ode d’enseignement et d’enregistrement mai­son, le PRESS-PLAY-RECORD™, qui per­met d’apprendre plus vite tout en s’amusant.

Quand est-ce que tu as com­mencé à organ­isé ce con­cours et pourquoi ? 

On a com­mencé il y a cinq ans. C’est notre mis­sion au TJGS d’encourager et de sup­port­er la jeunesse dans les arts. Quand j’étais gamin je n’ai jamais eu d’occasions de ce genre. En gran­dis­sant j’ai tra­vail­lé dur pour pou­voir aider ma com­mu­nauté et met­tre tout ça à dis­po­si­tion pour aider les jeunes tal­entueux, qui mérit­eraient plus d’opportunités et de recon­nais­sance. Aujourd’hui, il y a énor­mé­ment de com­péti­tion dans les arts. Et en même temps, il y a plus d’opportunités pour les artistes live de con­stru­ire leur car­rière et de se con­necter avec leur pub­lic avec inter­net et les réseaux soci­aux. “The Road Song Chal­lenge” per­met d’offre à une jeunesse tal­entueuse une plate-forme, et au gag­nant d’être avan­tagé dès le départ en pou­vant très tôt avoir une idée de leur future car­rière.

Deux can­di­dates de l’édi­tion 2017 de The Road Song Chal­lenge

Pourquoi Coachel­la ? 

Pour moi, Coachel­la représente l’art en général. Il s’agit d’un des plus gros fes­ti­vals de l’histoire, act­if depuis 1999.

Tu vas ouvrir un nou­veau mag­a­sin en France. Quand ? Et pourquoi la France ? 

Le deux­ième TJGS va ouvrir à Saint-Malo en 2020. Saint-Malo attire des gens et de la cul­ture depuis partout dans le monde, et est con­nu pour sa riche his­toire mar­itime. Ce mélange cul­turel est quelque chose qui nous importe à la bou­tique. Aus­si, mes ancêtres vien­nent de Saint-Malo. A Saint-Servan, près de Saint-Malo, on peut trou­ver des traces de ma famille aus­si loin que dans les années 1600. Une de mes ancêtres, Jacquem­ine Corbin, s’est mar­iée à Noël Dany­can, un noble de Saint-Malo qui était Cheva­lier de l’Ordre du Mont Saint-Michel. Un autre de mes ancêtres, Jean-Marie Corbin de Bas­chemin, un noble de Saint-Malo, était cap­i­taine dans la Marine française, et a amené sa famille à la Nouvelle-Orléans quand cela s’appelait encore “Nou­velle France”. Sa fille s’est mar­iée à un mem­bre de la famille Dreux. Dans d’anciens man­u­scrits rela­tant l’histoire de la région, on peut lire que Pierre Dreux était là le jour même de la fon­da­tion de la Nou­velle Orléans, en 1718, il est le deux­ième à avoir cassé de la cane à sucre pour se fray­er un chemin à tra­vers le champ de cane. Mes ancêtres ont con­stru­it un pont entre la France et les Etats-Unis, en tra­ver­sant des fron­tières aus­si bien cul­turelles que géo­graphiques. A ma façon, en amenant The Jank Gui­tar Store à Saint-Malo depuis ma ville d’origine de Saint-Charles, j’espère per­pétuer cette tra­di­tion !

(Vis­ité 374 fois)