Skip to main content
Crédit : Discogs
18 juillet 2019

Tsugi daily : 6 962 dollars pour un vinyle inédit de Röyksopp peint par Banksy

par Lolita Mang

Chaque matin, Tsugi Daily fait le point sur les petites infos marrantes, idiotes ou au contraire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picorer sans modération !

6 962 dollars pour un vinyle inédit de Röyksopp peint par Banksy

Chaque mois, Discogs publie le top 30 des disques les plus chers vendus sur sa plateforme. Et souvent, il y a des surprises. Pour le mois de mai, l’actu est tombée aujourd’hui, c’est un vinyle inédit de Röyksopp qui a été vendu à 6 962$. Svein Berge et Torbjørn Brundtland avaient demandé à Banksy d’ajouter sa touche personnelle pour la pochette. Pressé 100 fois, le disque a été peint au spray par le street-artiste de Bristol en personne sur tous les exemplaires. Il a utilisé sa méthode de prédilection : le pochoir. D’où le montant élevé du vinyle. Et encore, ça aurait pu être pire sachant que ses oeuvres peuvent grimper jusqu’à 1.2 million d’euros. Le duo électronique norvégien avait sorti Melody A.M, opus de house et downtempo de neuf titres, en 2002 chez le label Wall of Sound. Pour ceux qui n’ont pas 6 000€ à lâcher dans ce genre de rareté, le vinyle de Röyksopp est disponible à partir de 44€ sur Discogs. Sans Banksy.

Vous pouvez désormais vous offrir les lunettes d’Agoria chez Hervé Domar

Vous en rêviez ? Plantés sur le dancefloor, vous n’arrêtiez pas de baver devant le « style de malade » d’Agoria ? Bingo, c’est votre journée. Le Dj vient tout juste de lancer une mini-collection (trois pièces) de lunettes de soleil, en collaboration avec Hervé Domar. Pour les acquérir il faudra débourser la somme de 230€ ; honorable pour des montures fabriquées à la main en France. Le cadeau idéal pour votre pote qui confond boîte de nuit et podium de défilé…

Dominik Eulberg annonce son nouvel album et dévoile un clip bucolique

Promenons-nous dans les bois… Molecule nous impressionnait déjà en enregistrant les sons des contrées arctiques, mais s’il fallait nommer un producteur spécialiste de la nature, c’est bien Dominik Eulberg. Ornithologue le jour et DJ la nuit, il marie deux disciplines dont personne n’aurait soupçonné l’incroyable alchimie. Depuis le début des années 2000, il mêle productions travaillées et chants d’oiseaux. Aujourd’hui, huit ans après la sortie de Diorama, son dernier disque, il annonce – enfin ! – un nouvel album. Prévu pour la rentrée, Mannigfaltig (le collectionneur) s’inscrira dans la lignée des précédentes productions d’Eulberg. En effet, la tracklist annonce déjà toute une faune, des coccinelles aux mouches, en passant par les papillons (et les germanistes pourront s’amuser à déchiffrer le reste). Pour patienter, l’Allemand a déjà dévoilé « Goldene Acht », un premier extrait qui vous plongera directement au beau milieu d’un champ, ou bien allongé le long d’un ruisseau. Enjoy.

Tracklist : 

01 Eintagsfliege
02 Zweibrütiger Scheckenfalter
03 Dreizehenspecht
04 Vierfleck
05 Fünffleck-Widderchen
06 Sechslinien-Bodeneule
07 Siebenschläfer
08 Goldene Acht
09 Neuntöter
10 Zehnpunkt-Marienkäfer
11 Elfenbein-Flechtenbär
12 Zwölfgepunkt-Spargelkäfer

Visited 7 times, 1 visit(s) today