Tsugi Daily : “Can You See Me Now”, le retour très très rock de Miles Kane

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Miles Kane revient avec “Can You See Me Now”, un titre très très rock

De The Ras­cals à The Last Shad­ow Pup­pets, en pas­sant par sa car­rière solo très fournie, Miles Kane n’a plus de secrets pour nous. Son troisième et dernier album, Coup de Grace, sor­ti au cours de l’été 2018, avait mar­qué un tour­nant totale­ment funk et groovy pour le musi­cien de rock indépen­dant. Il y avait d’ailleurs invité Lana Del Rey ou encore Jamie T. Aujour­d’hui, le Bri­tan­nique revient avec “Can You See Me Now”. Good-bye la pop-rock, les (piètres) ten­ta­tives de chanter en français, et retour à un rock très bri­tan­nique, très énervé, très punk. Avec clip en noir et blanc, c’est con­certs, gui­tares et pein­tures de guerre pour illus­tr­er ce retour aux sources. En effet, ce nou­veau morceau n’est pas sans rap­pel­er le sec­ond long-format de Miles Kane, Don’t For­get Who You Are. Et non, la rock­star n’a défini­tive­ment pas oublié qui elle était.

Butterfly” : Léonie Pernet remixe… Léonie Pernet

Léonie Per­net par Léonie Per­net. L’idée est alléchante, tant on est fans de la multi-instrumentiste. Qua­tre ans après Two Of Us, son fasci­nant pre­mier EP sor­ti chez Kill The DJ, elle donne nais­sance à Crave, un pre­mier album entre indis­ci­pline et exi­gence, pop élec­tron­ique et down­tem­po angois­sé. Une réus­site. C’é­tait il y a un peu moins d’un an. Et main­tenant ? La prodi­ge revient sur le devant de la scène avec qua­tre remix­es de son “But­ter­fly”, son titre ayant ren­con­tré le plus de suc­cès. Une mélodie aux accents rêveurs, entre une voix loin­taine et une bat­terie éner­gisante. Prévu pour le 5 juil­let, ce court EP se dévoile aujour­d’hui avec un pre­mier remix, par Léonie Per­net elle-même. “But­ter­fly (Léonie Per­net Pro­téine Ver­sion)” porte bien son nom, présen­tant une ver­sion très pro­téinée du titre orig­i­nal. La voix s’é­vanouit dans un écho pour laiss­er place à un beat accen­tué. Pour les trois autres remix­es, la pro­duc­trice a choisi d’in­viter Malik Djou­di, UssaR et Arthur Simoni­ni. Pour une ver­sion lucide ?

Un nouvel espace culturel d’envergure ouvre cet été dans une ancienne gare de Manchester

Amis bri­tan­niques, préparez-vous. Un espace pou­vant accueil­lir 10 000 per­son­nes va rem­plac­er l’an­ci­enne gare fer­rovi­aire his­torique de Man­ches­ter, May­field, fer­mé aux pub­lic depuis les années 60. Bap­tisé le Depot, il ouvri­ra cet été. Pour réha­biliter ce lieu désaf­fec­té, l’e­space accueillera des spec­ta­cles, des ses­sions stu­dio, des événe­ments cul­turels et sera même ouvert à la loca­tion pour des par­ti­c­uliers.

Le Depot s’ou­vri­ra avec la pre­mière mon­di­ale de Invis­i­ble Cities, un bal­let con­tem­po­rain com­bi­nant théâtre, choré­gra­phie, musique, design archi­tec­tur­al et pro­jec­tion vidéo, pro­duit pour le Fes­ti­val inter­na­tion­al de Man­ches­ter en juil­let et le Man­ches­ter Pride Live en août. Il n’y a pas que le foot­ball et les frères Gal­lagher dans la vie.

 

 

(Vis­ité 312 fois)