Tsugi Daily : Clara Luciani interprète “Bovary” en live, un nouveau morceau de Louis Cole…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Clara Luciani interprète “Bovary” en live

Vous n’avez pas pu assis­ter à l’Olympia archi com­plet de Clara Luciani en avril dernier ? Vous n’avez pas eu le temps de réserv­er pour son prochain pas­sage dans la salle mythique en sep­tem­bre ? Pas de panique, Vevo est là pour vous. Lors d’une ses­sion intimiste, la chanteuse a livré une per­for­mance rêveuse de son morceau “Bovary”. Un titre plus qu’évocateur puisqu’il fait directe­ment référence au célèbre per­son­nage de Flaubert au des­tin trag­ique. “Je n’ai ni chaud ni froid / Et je m’ennuie beau­coup / J’arrive atten­dez moi /Je viens même à genoux” chan­tonne Clara dans son refrain, rap­pelant aux moins atten­tifs en cours de lit­téra­ture qu’Emma Bovary n’a pas eu une vie si facile, entre ennui mor­tel et amants bar­bants. Ajoutez à cela un piano aux notes mélan­col­iques et une gui­tare dansante, c’est un cock­tail musi­cal et lit­téraire.

Louis Cole revient avec “Money” et une doudoune arc‐en‐ciel

2 min­utes et 20 sec­on­des de cadeau. Le multi‐instrumentiste le plus DIY du moment revient aujourd’hui avec “Mon­ey”, l’un de ses fameux morceaux (“short songs”) qui ont fait son suc­cès. Visuelle­ment, on retrou­ve ses incon­tourn­ables, reprenant une esthé­tique lo‐fi impa­ra­ble, util­isant des split screens déjan­tés ou encore des textes pour annon­cer les instru­ments. Musi­cale­ment, le Cal­i­fornien nous épate encore par son génie et sa dex­térité, enchaî­nant accords com­plex­es, choeurs haut‐perchés et lignes de bass­es polyry­th­miques. La thé­ma­tique de l’argent, traitée comme à son habi­tude de manière légère et enfan­tine, con­stitue un excel­lent “sequel de Bank account”, comme le décrit si bien un inter­naute sur Youtube, faisant référence au morceau viral qui a fait con­naître Louis Cole.  Ce pur pro­duit de la cul­ture Inter­net (le tal­ent en plus) jouera d’ailleurs au BADABOUM ce same­di ; cette vidéo con­stitue un bel avant‐goût.

Découvrez “Téléphone Pacifique”, le dernier clip romantique et rêveur de Malory

Pour clô­tur­er sur une note défini­tive­ment pop, retour sur le dernier clip de Mal­o­ry. Pour “Télé­phone Paci­fique”, le chanteur explore un ver­sant dés­abusé sur des notes d’un piano com­plète­ment désac­cordé. “Mon coeur est un cimetière / J’sais pas c’que tu tentes / Quand j’éteins les lumières / J’te sens dans mon ven­tre” pleure le Français, tan­dis que la com­mu­ni­ca­tion avec l’élue de son coeur sem­ble défini­tive­ment coupée. Pour illus­tr­er cette bal­lade romantico‐nostalgique, c’est Guil­laume Dou­bet qui se trou­ve der­rière caméra (qui a déjà tra­vail­lé avec Natalia Kills et Tara McDon­ald). Au cast­ing, les plus atten­tifs recon­naîtront une Claire Laf­fut déguisée sous une per­ruque rose bubble‐gum qui n’est pas sans rap­pel­er l’inoubliable Scar­lett Johans­son dans Lost In Trans­la­tion.

(Vis­ité 316 fois)