Tsugi Daily : de Supernova à Ouai Stéphane, petite sélection des meilleurs clips du jour

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Supernova dévoile un nouveau clip très fleuri avec “Immarcescible rose”

Qui a dit que le print­emps était fini ? Cer­taine­ment pas le duo parisien Super­no­va, dont le dernier clip “Immarcesci­ble rose” est envahi de jon­quilles. Com­posé de Mar­tin Bal­mand et son fidèle syn­thé, allié aux textes de Paul Haz­an (égale­ment sur scène avec Pépite), le groupe délivre une poésie douce et amère, qui n’est pas sans rap­pel­er Feu! Chat­ter­ton, un peu moins rock, un peu plus pop. Les inspi­ra­tions de Super­no­va voguent entre Léonard Cohen et Léo Fer­ré. Avec “Immarcesci­ble Rose”, c’est une bal­lade pop roman­tique rem­plie d’e­spoir qui annonce un EP auto-produit, prévu pour la ren­trée. “Chaque matin je m’émerveille éclaboussé de soleil. Mais rien n’est pour tou­jours et quand vien­dra mon tour, je ne lais­serai mal­gré tout per­son­ne dire que ce monde si fou est sans cœur.”

Suivez Renart dans sa quête vers le Temple du Dauphin

Une expédi­tion onirique. C’est que nous pro­pose Renart dans son dernier clip, “Search­ing For The Dol­phin Tem­ple”. Entière­ment réal­isé en images de syn­thèse par Olivi­er Bémer, le périple prend la forme d’un jeu vidéo à la pre­mière per­son­ne où les univers, ambiances et références s’en­chaî­nent, dans un bel hom­mage à la cul­ture Inter­net et vidéoludique. Les tran­si­tions flu­ides de l’im­age accom­pa­g­nent à mer­veille les tex­tures élec­tron­iques planantes et la ryth­mique à con­so­nance UK qui com­po­saient le morceau. Un joli voy­age offert par le pro­duc­teur, extrait de son EP Wyvern Chill Music sor­ti en mars dernier.

Ouai Stéphane prend (encore) un nouveau tournant avec “Ouai Ouai”

Dérangé, non-conventionnel et inat­ten­du. Si vous aviez oublié Ouai Stéphane, voilà de quoi vous faire une piqûre de rap­pel. Il y a eu la laver­ie de “33T, le métro de “Ouai” . Aujour­d’hui, c’est dans une salle d’at­tente que l’on retrou­ve le pro­duc­teur, pour illus­tr­er son nou­veau morceau “Ouai Ouai” (un titre tout trou­vé). Après des pas­sages par l’am­bi­ent ou par des drums très agres­sifs, c’est vers une vibe plus eigth­ies qu’il se tourne aujour­d’hui. Et ce n’est pas pour nous déplaire. “Ouai Ouai” est extrait de son dernier EP, Ouai Ouai EP, sor­ti le 21 mai dernier. Un court-format de trois morceaux à la fois loufoque et trip­pant, du très énervé “L’in­tro Galère” au “plus boum boum” “Bon­jour, C’est Stéphane Encore”. PNL n’a pas le mono­pole du ouai.

(Vis­ité 438 fois)