Tsugi Daily : des collectifs européens vont prendre d’assaut 27 clubs berlinois pour célébrer les 30 ans de la chute du mur

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

27 collectifs européens se réunissent samedi prochain à Berlin

9 novem­bre 1989, le mur séparant Berlin tombait et entraî­nait dans sa chute la Guerre Froide toute entière. Comme il est expliqué dans un long sujet du dernier numéro de Tsu­gi, les deux par­ties de la ville se ren­con­traient enfin et c’est au son de la tech­no, fraiche­ment débar­quée, que la réu­ni­fi­ca­tion alle­mande avait lieu. Trente ans plus tard, pour célébr­er la chute du mur, 27 col­lec­tifs européens se don­nent rendez-vous le 9 novem­bre prochain dans la cap­i­tale alle­mande pour l’Eu­ro­pean Club Night 2019. Les col­lec­tifs venant des qua­tre coins de l’Eu­rope pren­dront leurs quartiers dans 27 clubs de la ville comme le Tre­sor, le Sui­cide Club, le Monarch ou encore le Katerblau. Et c’est l’équipe de La Bellevil­loise qui représen­tera la France pour cette nuit spé­ciale et inve­sti­ra le club Palo­ma. Une bonne occa­sion pour se réu­nir à tra­vers la musique et faire pren­dre con­science de l’im­por­tance sociale et cul­turelle de la chute du mur de Berlin.

Pour toute infor­ma­tion sup­plé­men­taire, c’est sur la page de l’évène­ment que ça se passe.

 

Une reprise surprenante du tube “I Feel Love” par Sam Smith

Sur­prenant. C’est peut-être le mot qui définit le mieux cette reprise, par le chanteur anglais Sam Smith, du titre “I Feel Love” de Don­na Sum­mer. Pro­duit par Guy Lau­rence (moitié de Dis­clo­sure), le morceau a pour voca­tion d’ac­com­pa­g­n­er la cam­pagne mar­ket­ing de fin d’an­née des mag­a­sins améri­cains Tar­get. Une chan­son qui sig­ni­fie beau­coup pour le Bri­tan­nique puisque : “en tant que per­son­ne queer, “I Feel Love” m’a suivi sur toutes les pistes de danse, dans tous les clubs queer dès la pre­mière minute où j’ai com­mencé à sor­tir en boîte. Pour moi cette chan­son est un hymne pour notre com­mu­nauté. C’é­tait un hon­neur et, surtout, un plaisir à chanter (la chan­son la plus aigüe que je n’ai jamais chan­tée) mais quel bon­heur !”. Effec­tive­ment, c’est très, très aigu, cer­taine­ment trop même. Ça sonne comme si un mous­tique s’é­tait soudaine­ment mis à chanter du dis­co et c’est assez per­tur­bant. Une reprise ratée qui aura au moins le mérite de nous rap­pel­er que la ver­sion orig­i­nale par la “Queen of The Dis­co” est, elle, à tomber par terre.

Pour les plus trau­ma­tisés, la ver­sion orig­i­nale par Don­na Sum­mer est disponible juste ici.

La nouveau clip en stop motion d’Olivier Marguerit

Avale-moi”, c’est le titre du nou­veau clip d’Olivi­er Mar­guer­it alias O, issu de son dernier album À TERRE sor­ti sur le label Viet­nam. Sur une mélodie pop mélan­col­ique et des paroles un poil crues, la ten­dre voix d’O résonne dans ce morceau tout doux. Côté vidéo, une suc­ces­sion de pho­tos découpées plus ou moins grossière­ment s’en­chaî­nent à la manière d’une ani­ma­tion en stop motion. On peut y voir de nom­breuses images de corps de femmes, d’homme, de plantes et autres qui se suc­cè­dent dans un véri­ta­ble patch­work visuel. Un vrai moment de douceur pour bien com­mencer votre journée.

Olivi­er Mar­guer­it sera en con­cert à la Maro­quiner­ie le 27 novem­bre, pour plus d’in­for­ma­tions rendez-vous sur la page de l’évène­ment

(Vis­ité 212 fois)