Tsugi Daily : Flying Lotus dévoile le clip de “More”, un extrait du prochain LP de Brian Eno…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Flying Lotus dévoile le clip aux allures de manga de de “More”

Your ego is your seed”. Telle est la phrase que lit le per­son­nage prin­ci­pal — alter ego de Fly­ing Lotus — au début de ce clip d’animation réal­isé par Shinichi­ro Watan­abe. Ce n’est pas la pre­mière fois que le rappeur et pro­duc­teur cal­i­fornien et le réal­isa­teur japon­ais col­la­borent. Fly­ing Lotus s’était en effet déjà chargé de la bande‐son du court‐métrage Blade run­ner : black out 2022 dans lequel il était déjà ques­tion de voy­age inter­galac­tique. Dans cette nou­velle vidéo, l’aventurier soli­taire, atter­ri sur une planète incon­nue, n’est pas au bout de ses peines. En effet, la ren­con­tre avec un étrange robot peu avenant sign­era sa perte. L’humanoïde porte d’ailleurs le nom d’Ander­son .Paak, en fea­tur­ing sur ce titre sor­ti le 9 mai dernier, et extrait de Fla­m­a­gra, le prochain album du rappeur et pro­duc­teur cal­i­fornien. Une mise en bouche avant la sor­tie prévue 24 mai prochain.

Brian Eno va sortir une réédition de son album Apollo : Atmospheres and Soundtracks avec des morceaux inédits

Faire de la musique à par­tir du silence spa­tial. Bri­an Eno va pub­li­er en juil­let une réédi­tion de son album Apol­lo : Atmos­phere­sand Sound­tracks avec des morceaux inédits. L’album avait été com­posé en vue d’être util­isé en 1983 pour la BO du doc­u­men­taire d’Al Rein­ert For All Mankind sur Apol­lo 11, la pre­mière fusée à se pos­er sur la Lune. Et ce même titre sera aus­si le nom de la deux­ième face de la future réédi­tion, sur laque­lle fig­ureront 11 nou­velles com­po­si­tions toutes fraich­es. Celles‐ci seront une nou­velle ten­ta­tive d’interprétation ambi­ent des images de l’alunissage de la fusée. En écoute ci‐dessous, une de ces nou­velles pistes, inti­t­ulée “Like I Was A Spec­ta­tor”, avec des images de la NASA. Gard aux ver­tiges.

Sharplines revient avec un EP maîtrisé

En manque de tech­no indus­trielle ? Sharplines est là pour vous. DJ ital­ien signé sur le label bre­ton RND Records, il revient avec qua­tre nou­veaux titres imprégnés d’une EBM brute mais effi­cace. C’est en for­mat cas­sette que la sor­tie physique de ce nou­v­el EP est prévue, dans une édi­tion très lim­itée de 50 exem­plaires, avec un titre inédit en plus. Un con­certé d’énergie brute aux accents post‐punk très énervés. Le court for­mat se clôt sur “This Cyber Bal­lad” qui accueille une voix éthérée, presque comme un mur­mure, pour une ambiance légère­ment plus apaisée. On ne s’en lasse pas.

(Vis­ité 261 fois)