Crédit Photo : Khris Cowley

Tsugi Daily : les 20 ans de Fabric, Akai lance un contrôleur next gen…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Fabric dévoile la première phase de son 20ème anniversaire

Ils ont voulu nous faire peur ! Lun­di, la boîte lon­doni­enne Fab­ric a sus­pendu l’ensem­ble de ces comptes sur les réseaux soci­aux, puis bar­ri­cadé son entrée avec un immense pan­neau noir. Fort heureuse­ment, il ne s’agis­sait pas de la fin de l’his­toire du lieu culte de la scène UK mais sim­ple­ment d’un teas­er pour son 20ème anniver­saire. L’or­gan­i­sa­tion a révélé aujour­d’hui la pre­mière phase de cette célébra­tion. La deux­ième décen­nie de l’in­sti­tu­tion com­mencera par six soirées organ­isées du 27 jan­vi­er au 28 avril. Les pro­grammes : 10h de tech­no mélodique avec Tales of Us, une soirée entière avec les Mar­tinez Broth­ers ou encore un mix de Bonobo.

Akai lance Force, un instrument de production muni d’une interface autonome

Avec Force, plus besoin de pass­er par un ordi­na­teur. Ce con­trôleur nou­velle généra­tion com­prend un menu de séquençage, des out­ils de sam­pling et une sélec­tion de syn­thés inté­grés, con­trôlables depuis un écran 7 pouces. Mais ce n’est pas tout. L’en­gin pos­sède égale­ment deux entrées et qua­tre sor­ties audio per­me­t­tant de branch­er un micro, des instru­ment ou encore un con­trôleur audio. Il sera présen­té au NAMM 2019 et expédié en févri­er à un prix de 1499 dol­lars. Un peu cher, mais par­fait pour geek­er en vacances.

Plus d’in­for­ma­tions sur le site d’Akai.

Electric Poles” : le nouveau clip galactique de Franklin

La décou­verte du jour est une petite pépite signée Franklin. “Elec­tric Poles” est directe­ment tiré de son album Some­one else, sor­ti il y a à peine trois mois. Dans ce clip, réal­isé par Mélanie Dag­net, les mou­ve­ments des danseuses évolu­ent au rythme de motifs cos­miques. On ne pou­vait pas faire mieux pour habiller ce morceau spa­tial, bercé par la voix vaporeuse de Sarah Lucide et Franklin him­self.  À écouter de toute urgence :

(Vis­ité 563 fois)