Tsugi Daily : Lorenzo et VALD cassent Internet, L’Or du Commun dans un accident de voiture…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Lorenzo et VALD sont en train de casser Internet avec “Bizarre”

Longtemps atten­du, le feat. entre VALD et Loren­zo est désor­mais une réal­ité. Extrait de l’album Rien à bran­ler de l’Empereur du sale, “Bizarre” a enfin son clip. Entre lyrics cen­sées et punch­lines absur­des, ils s’écartent du rap pré­ten­du “con­scient” et jouent avec ses codes. On les voit dans un manoir baroque, en com­bi devant une soucoupe volante, en présen­ta­teurs télé. Les plus obser­va­teurs auront même recon­nu Loren­zo à vis­age décou­vert, grimé en vieux pho­tographe d’école. Le clip est n°1 des ten­dances Youtube France, avec 1.6 mil­lions de vues sur ses pre­mières 24h. Du sale mamène.

Le parlement européen rejette la réforme du droit d’auteur

318 voix con­tre le texte, 278 pour et 31 absten­tions. La réforme européenne du droit d’auteur est rejetée. Cette nou­velle direc­tive devait don­ner plus de poids aux ayants droit de la musique et de l’audiovisuel, face aux géants tels que Youtube, Google et Face­book. Un texte défendu corps et âmes par les créa­teurs, les artistes et les édi­teurs de presse, auquel les géants du numérique ou les mil­i­tants de la lib­erté sur inter­net étaient opposés.

Violent carcrash dans le dernier clip de L’Or du Commun

Un an sans nou­velle track de L’Or du Com­mun? Ca deve­nait long. Les Brux­el­lois sor­tent le puis­sant clip de “Prison vide”, pre­mier extrait de leur deux­ième album Sapi­ens prévu pour l’automne. On retrou­ve Primero, Lox­ley et Swing au milieu d’un hangar, dans une voiture retournée qui vient vis­i­ble­ment d’être per­cutée. Niveau musique, le verbe est habile et le flow ciselé, le refrain est accrocheur et la prod’, aus­si douce que caliente… En 2018, le meilleur du rap fran­coph­o­ne vient sans aucun doute du Plat Pays.

Douce session de Black Lilys sur “Istanbul”

A chaque ses­sion du duo lyon­nais, c’est un nou­veau coup de coeur. Black Lilys retrou­ve les Stu­dios de La Ruche pour “Istan­bul”, extrait de leur pre­mier album Box­es, un joli bijou pop. Une fois n’est pas cou­tume, on les retrou­ve sur piano‐voix expéri­men­tal pour un titre som­bre où la voix déchirée de Camille s’entrechoque avec des per­cus trib­ales et des nappes de syn­thé proches de l’orgue… Tou­jours aus­si envoû­tant.

 

 

(Vis­ité 657 fois)