Tsugi daily : Papooz célèbre les amours estivales dans son nouveau morceau…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Papooz célèbre les amours estivales dans son nouveau morceau

Nous l’at­ten­dions de pied ferme. “Moon Pie”, morceau alliant Papooz et la chanteuse Vic­to­ria Lafau­rie (Polo & Pan) est enfin sor­ti, après avoir fait grimper la tem­péra­ture de quelques con­certs du groupe — oui oui, nous aus­si avions suc­com­bé à la Cigale. Un titre plus doux que le reste du reg­istre du duo, unique­ment ryth­mé par une gui­tare et la voix de Vic­to­ria Lafau­rie, presque comme un mur­mure. “Some­thing makes me wan­na lock you up / throw away the keys”. Le ton est don­né : ce morceau sera dégouli­nant d’amour et de roman­tisme, ou ne sera pas. Et pour l’il­lus­tr­er, pas besoin de déploy­er les grands moyens. La chanteuse endosse le rôle de réal­isatrice et nous offre un écrin de sou­venirs, des dizaines de micro-vidéos du cou­ple qu’elle forme avec Armand dans la vie. Plage, bateau, mail­lot de bain, seins cou­verts ou seins nus : le clip de “Moon Pie” est une bouchée d’été qui peut rafraîchir grâce à ses eaux bleues, comme il peut réchauf­fer avec ses bais­ers mouil­lés. Selon l’humeur, et/ou le parte­naire…

Ballet aquatique et lutte sans merci dans le nouveau clip de Léonie Pernet

Qui a dit que Xavier Dolan avait le mono­pole du for­mat car­ré ? Cer­taine­ment pas Mar­co Dos San­tos, à l’oeu­vre der­rière le tout nou­veau clip de Léonie Per­net. Rappelez-vous : la pro­duc­trice sor­tait le 5 juil­let dernier un EP inti­t­ulé But­ter­fly Remix com­posé, comme son nom l’indique, de qua­tre remix­es du titre “But­ter­fly” (orig­inelle­ment sor­ti sur l’al­bum Crave). Aujour­d’hui, c’est un clip qui accom­pa­gne deux remix­es : celui en ape­san­teur de Ussar, puis celui plus agres­sif de Malik Djou­di. Ne man­quait que la créa­tiv­ité d’un vidéaste de tal­ent pour mari­er les deux. Le clip s’ou­vre des vidéos de plongeurs artis­tiques, filmés au ralen­ti. Il n’y a pas à dire : la ligne entre ces êtres et les papil­lons est si fine, que l’on en vient à se deman­der s’ils ne seraient pas dotés d’ailes. Après cette pre­mière par­tie onirique, change­ment de décor pour laiss­er place à une atmo­sphère plus piquante. Coups de poing et lutte sans mer­ci illus­treront la touche plus salée du remix de Malik Djou­di. En bref, on observe la ren­con­tre de deux univers con­tra­dic­toires qui se mari­ent à mer­veille. “Des mail­lots d’Ussar aux gants de Djou­di, il n’y a qu’un bond, un saut, une esquive der­rière un souf­flet, une valse d’air qui s’harmonise à terre. ” déclare Mar­co Dos San­tos. Nous n’irons pas le con­tredire.

Le Grand Palais accueille ce samedi 20 juillet une soirée-anniversaire dédiée aux premiers pas de l’Homme sur la Lune

Au cas où vous seriez passés à côté de l’an­niver­saire de l’an­née : en 2019, l’hu­man­ité célèbre les 50 ans des pre­miers pas de l’Homme sur la Lune. Oui, déjà. Pour les habitués du Grand Palais, l’ex­po­si­tion La Lune, du voy­age réel aux voy­ages imag­i­naires n’a d’ailleurs déjà plus de secret. Débutée le 3 avril dernier, elle rend hom­mage à cet astre fasci­nant sur fond de con­quête spa­tiale et his­toire des arts. Mais ce same­di 20 juil­let, c’est une Lune géante de 16 mètres de diamètre instal­lée sous la coupole de la Nef qui servi­ra de décor à une soirée excep­tion­nelle. De 19 heures à 2 heures du matin, le Grand Palais sera le théâtre de tout un tas d’évène­ments, de con­férences tenues par les astro­nautes Thomas Pes­quet et Claudie Haign­eré à des per­for­mances aéri­ennes, en pas­sant, bien sûr, par un dance­floor étoilé. Pour faire trem­bler la sur­face ter­restre, ce sont Arnaud Rebo­ti­ni & The Don Van Club qui joueront 120 Bat­te­ments par minute et enfin Hot Chip en DJ set pour clô­tur­er cette soirée en beauté, la tête dans les étoiles.

La soirée MOOON au Grand Palais se déroulera ce same­di 20 juil­let. Retrou­vez plus d’in­for­ma­tions sur la page Face­book de l’évène­ment
(Vis­ité 199 fois)