Crédit : Guillaume Hery

Tsugi Daily : Regina Demina revient avec “Couzin”, un nouveau single mélancolique…

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans modération !

Regina Demina revient avec “Couzin”, un nouveau single mélancolique

Retour de la princesse inso­lente du label Kwaidan Records (CorineLa Féline). Regi­na Dem­i­na revient aujour­d’hui avec “Couzin”, un morceau assaison­né aux sonorités froides et paroles dés­abusées. Inces­te ou pas, les fron­tières entre le vis­i­ble et l’in­vis­i­ble sont floues : “Tu es le seul garçon, cousin / Avec qui, j’aurais aimé lutin­er”. La chanteuse explique : ” Couzin était ini­tiale­ment un morceau créé pour ma pièce ALMA, une pièce de théâtre sans acteur vivant sur scène, à pro­pos du Choc et de la Beauté dans ses formes para­doxales et étranges, qui se déroule dans l’u­nivers du tun­ing et des free par­ties. La voix fan­toma­tique d’AL­MA, morte dans un acci­dent de voiture — tun­née — racon­tait, dans cette chan­son, son amour mal­heureux pour “Couzin”, surnom d’un des  garçons de sa bande, juste avant que l’his­toire ne glisse et ne s’étire comme une onde de choc dra­ma­tique.” De quoi nous laiss­er encore plus impa­tients avant l’album, prévu pour automne 2019.

Kristina Bazan en psychopathe gothique dans son nouveau clip “Killer”

Quelque part entre la Famille Addams et le Rocky Hor­ror Pic­ture Show. Pour son morceau “Killer” (extrait de l’EP EPHV1, sor­ti en octo­bre dernier) Kristi­na Bazan a vu les choses en grand. Forêt som­bre, manoir goth­ique et voyageur égaré : la recette est com­plète. Avec ses inspi­ra­tions gial­lo, le clip a été réal­isé par Gio­van­na Gorassi­ni, déjà aux manettes pour le clip de “VR”. Esthé­tique claire-obscure et références mar­quées sont au rendez-vous. C’est quand Halloween ?

Cardi B revient à l’assaut avec son nouveau titre “Press”

Elle est de retour, plus féline que jamais. Faisant suite à un pre­mier teas­ing remon­tant à décem­bre dernier, Car­di B mon­tre les crocs dans son nou­veau morceau “Press”; de quoi faire peur à un tigre à dents de sabre. Faisant martel­er son flow sur une pro­duc­tion des plus vio­lentes, la rappeuse déchi­quette les médias en se mon­trant très claire : “Car­di don’t need more press”  (Car­di n’a pas besoin de la presse). Pour illus­tr­er le tout, elle s’af­fiche dénudée et entourée de paparazz­is sur une belle pochette en noir et blanc. Provo­ca­trice certes, mais tou­jours extrême­ment classe.

(Vis­ité 685 fois)