Crédit : Evan Launay.

Tsugi Daily : une fois de plus, Twitter se déchaîne pour la sortie des nouveaux AirPods

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Nouveaux Air Pods, nouvelles fonctionnalités, nouveaux lynchage

Apple annon­cait ce lun­di la com­mer­cial­i­sa­tion des Air­Pods Pro. Les nou­veautés ? Réduc­tion de bruit ambi­ent, for­mat intra-auriculaire, résis­tance à l’eau, et un tout nou­veau design. C’est cette dernière qui fait bien rire les twit­tos. Après s’être déchaînés sur l’i­Phone 11, c’est aux Air­Pods Pro qu’il s’en pren­nent avec des mon­tages très drôtes (et bar­rés). Entre des com­para­isons à un Poké­mon, à un sèche-cheveu ou encore à Cheep Cheep (le pois­son dans Mario), ils s’en don­nent à coeur joie. Voici un petit aper­cu.

Ils sont disponibles sur le site web d’Ap­ple pour la mod­ique somme de 279€.

Le nouveau clip délirant de Jean Tonique

Un chien qui par­le (mal), des incrus­ta­tions sur fond vert et un trip étrange avec les oeufs, vous êtes bien dans le dernier clip du pro­duc­teur élec­tron­ique Jean Tonique. Dans son nou­veau LP sun­ny side up, il s’es­saye à une musique plus indie inspirée par les années 70. Il le dit lui même : “Ce mini-album est une évo­lu­tion logique de ma musique. Moins club mais tou­jours aus­si solaire. Je l’ai com­posé à Los Ange­les au mois de jan­vi­er et l’atmosphère et l’esprit qui règne là-bas se retrou­ve dans ces morceaux”. Avec ce titre homonyme, Jean Tonique pro­pose une musique légère et ensoleil­lée à grand ren­fort de gui­tare rever­bée et de basse déli­cate. Niveau clip, c’est un peu l’a­n­ar­chie mais c’est très drôle. Men­tion spé­ciale au chien qui zappe fréné­tique­ment et fait s’en­chain­er des scènes plus absur­des les unes que les autres. Un beau n’im­porte quoi qui donne le sourire.

Agoria expose ses photographies de la série Compendium

Vous ne le saviez peut-être pas encore, mais le DJ et pro­duc­teur français Ago­ria pra­tique le huitième art dans la plus grande dis­cré­tion. Enfin presque, puisqu’il expose désor­mais ses pho­togra­phies abstraites, ressem­blant étrange­ment à des pein­tures, de la Com­pendi­um Series. En effet, il est actuelle­ment pos­si­ble de voir ses oeu­vres à Paris, à la galerie Tour­nelle jusqu’au 4 novem­bre ain­si qu’à l’Hô­tel de Cril­lon jusqu’au 20 novem­bre.

 

Voir cette pub­li­ca­tion sur Insta­gram

 

Une pub­li­ca­tion partagée par Sebastien Devaud (@_sebastiendevaud_) le

(Vis­ité 526 fois)