Tsugi Daily : Vladimir Poutine déclare la guerre au rap, un nouveau remix par Detroit Swindle …

Chaque matin, Tsu­gi Dai­ly fait le point sur les petites infos mar­rantes, idiotes ou au con­traire vitales que vous auriez pu louper la veille. A picor­er sans mod­éra­tion !

Vladimir Poutine souhaite que le rap soit “contrôlé par l’Etat”

Le sexe, la drogue et la con­tes­ta­tion. Ce sont, selon le prési­dent russe, les piliers du rap et des autres formes “d’arts mod­ernes”. La BBC rap­porte que Vladimir Pou­tine a demandé, devant le con­seil pour la Cul­ture et l’art russe, que le gou­verne­ment ren­force son con­trôle sur ce style musi­cal. Ces pro­pos inter­vi­en­nent après l’an­nu­la­tion d’un con­cert de l’artiste Husky, accusé “d’ex­trémisme” en rai­son de ses paroles. Préférant braver cette inter­dic­tion, le rappeur a été con­damné le 16 décem­bre à une peine de prison de 12 jours. Si il recon­nait que ban­nir le rap serait “impos­si­ble”, le chef d’E­tat compte bien diriger d’une main ferme la pro­duc­tion artis­tique.

Trou­vez ci-dessous la vidéo de l’ar­resta­tion du musi­cien russe au milieu d’une per­for­mance :

Le catalogue Soundcloud intégré au logiciel de DJing Serato

Une petite révo­lu­tion pour les DJs. La plate­forme de stream­ing Sound­cloud a lancé ce mar­di un sys­tème d’in­té­gra­tion de ses morceaux sur le logi­ciel Ser­a­to. Ain­si, les util­isa­teurs pour­ront accéder à l’ensem­ble de leur cat­a­logue et playlists directe­ment sur le pro­gramme. Deux lim­ites sont à not­er : ce ser­vice ne sera disponible que pour les util­isa­teurs de Sound­cloud Go+, ser­vice payant, et l’in­té­gra­tion néces­sit­era une con­nex­ion inter­net sta­ble, ren­dant com­pliqué le fait de mix­er en pub­lic.

Crédit : Flavio Ensi­ki

Detroit Swindle reprend de la musique guadeloupéenne

Ce n’est pas for­cé­ment une com­bi­nai­son qui était atten­due. Pour­tant, les Néer­landais de Detroit Swin­dle ont dévoilé ce mar­di un remix de “A Ka Titine”, titre ini­tiale­ment com­posé par le groupe antil­lais Gaoule Mizi et sor­ti en 1989. Le duo de pro­duc­teurs de house a indiqué avoir décou­vert ce morceau par l’in­ter­mé­di­aire d’un ami. L’ob­jec­tif : “ramen­er le son clas­sique de la musique des îles aux boîtes de nuit”.

Décou­vrez le remix et la ver­sion orig­i­nale :

(Vis­ité 379 fois)