Tsugi Podcast 297 : David Carretta

La mous­tache de David Car­ret­ta n’est pas anodine. Lui qui a mangé du Front 242 au petit dej’, lui qui pos­sède la moitié des machines de guerre de la musique élec­tron­ique dans son stu­dio, il pos­sède l’âme néces­saire à l’u­til­i­sa­tion de cet acces­soire pileux. Et surtout, il n’a pas eu besoin d’elle pour réus­sir. Act­if depuis le milieu des années 1990, David Car­ret­ta, orig­i­naire de Mar­seille, a d’abord pub­lié ses pre­miers morceaux sous le nom de Calyp­tol Inhalant, avant de tomber sur DJ Hell, qui le sign­era sur son label Inter­na­tion­al Dee­jay Gigo­lo. Depuis lors, sa vie artis­tique n’a été qu’as­cen­sion. Aujour­d’hui, on ne compte plus le nom­bre de max­is que ce grand mon­sieur a mis en bacs, notam­ment sur son pro­pre label Space Fac­to­ry, sans par­ler des albums, dont le pre­mier d’en­tre eux, Le Cat­a­logue Elec­tron­ique, garde un car­ac­tère culte. Invité prin­ci­pal de la soirée Deviant Dis­co #3 au Nuba à Paris le 23 août prochain, il nous a con­coc­té un mix empreint des ambiances froides et métalliques dont il a le secret, sans jamais, jamais oubli­er d’être sexy. Car c’est bien cela l’essen­tiel, non ?

 

Tsu­gi Podact 297 : David Car­ret­ta by Tsu­gi Mag on Mix­cloud

 

 

soundcloud.com/david-carretta
(Vis­ité 132 fois)