Tsugi Podcast 332 : Simon Haydo

Non, la Suède n’est pas que la patrie de l’électro-pop, du doom­core et de la club music pour ados gom­inés. Le pays des Wasa pos­sède bien évidem­ment une vraie scène techno-house, à laque­lle Simon Hay­do a par­ticipé dès qu’il en a eu l’étoffe. Né au Liban, il a gran­di dans l’aire urbaine de Stock­holm, et a com­mencé à pass­er des vinyles à la fin des nineties. Cet amoureux du disque noir a ain­si tra­ver­sé les années 2000 der­rière les platines, notam­ment en tant que rési­dent des soirées Kruthuset, avant de se lancer dans l’é­tape quasi-obligatoire de la pro­duc­tion. Son pre­mier EP, sor­ti il y a main­tenant six ans sur Stock­holm LTD, a posé les bases de sa plume : pro­fonde, authen­tique, éloignée le plus pos­si­ble des pro­duc­tions clin­iques qui jalon­nent les bacs de dis­ques depuis l’avène­ment du numérique, et tou­jours d’une grande sobriété. Cet esthé­tique sem­ble se retrou­ver dans son pro­pre label DEM, qui pro­pose ses pro­duc­tions à rai­son d’une sor­tie tous les deux mois… évidem­ment, en vinyle et puis c’est tout.

On ne sera donc pas éton­né d’en­ten­dre, dès la pre­mière sec­onde de ce mix, le bruit de la cel­lule qui craque sur le disque avant d’en­ten­dre les pre­miers kicks de “Axion” de Ster­ac… Pour l’end­ten­dre ensuite dérouler un set qu’on n’a plus vrai­ment l’oc­ca­sion d’en­ten­dre ces jours-ci, pré­cis, sans rien qui dépasse, sans tube pour le boost­er, juste pro­gres­sif et men­tal, comme tout bon set tech­no qui se respecte. Comme il le dit lui-même : mix­er, c’est racon­ter une his­toire. On aime plutôt bien le scé­nario de celle que l’on vous pro­pose d’é­couter.

Télécharg­er le Tsu­gi Pod­cast 332 : Simon Hay­do

 

Tsu­gi Pod­cast 332 : Simon Hay­do by Tsu­gi Mag on Mix­cloud

 
(Vis­ité 31 fois)