Tsugi Podcast 581 : Homemade Weapons

J’é­tais à un dîn­er mondain. Pen­dant que je me resser­vais du homard bleu et un bal­lon de vin bio­dy­namique, voilà que le sujet arrive sur la table : “Et la drum & bass, où en est-on ?” Une excel­lente ques­tion à laque­lle il existe une réponse qui tient en deux mots : Home­made Weapons. Une recherche Google va vous emmen­er vers des choses plutôt dan­gereuses, comme un tuto pour créer sa pro­pre arbalète en bois ou ce nou­veau Tsu­gi Pod­cast 581, bien plus létal. À l’in­térieur, un con­den­sé de ce que cet ancien DJ de jun­gle André Del­ga­do fait depuis la créa­tion de son alias en 2009, une d’n’b mod­erne, min­i­mal­iste et absol­u­ment minu­tieuse avec de l’Amen break coupé au katana. Pra­tique pour faire le pont avec le label auquel il reste fidèle depuis 2013, l’ovniesque Samu­rai Music de DJ Pre­sha, sur lequel il sor­tait son pre­mier album Neg­a­tive Space trois ans plus tard – ce qui ne l’a pas empêché de fonder sa pro­pre mai­son, Weapon­ry, his­toire de cristallis­er davan­tage cette scène qui explore ce que la d’n’b pour­rait être.

Alors, com­ment est-ce qu’on fait pour créer la d&b du futur ? Vis­i­ble­ment, en s’in­spi­rant du passé : “Ce que je fais reflète 20 ans d’in­spi­ra­tions, en par­ti­c­uli­er de la péri­ode des années 90, déclarait-il en 2013. Il y a eu un moment, au début des années 2000, où la d’n’b m’a gon­flé ; on avait l’im­pres­sion qu’elle avait cessé de racon­ter une his­toire et que tout le monde essayait de refaire le même morceau avec un drop tou­jours plus gros. Ce que moi je jouais n’al­lait pas avec tout ça et j’ai arrêté de mix­er pour me con­cen­tr­er sur d’autres pro­jets musi­caux. Aujour­d’hui, je reprends le truc là où je l’ai lais­sé.”

Depuis, c’est mis­sile sur mis­sile, des armes très utiles pour dyna­miter les dance­floors quand ils ressem­blent à des tun­nels de tech­no 4/4. Essayez, vous ver­rez. Vous ver­rez l’air qu’ap­por­tent ces drums breakées, ciselées, haute déf­i­ni­tion, soupçon­nant chez l’Améri­cain (Seat­tle) un long passé de musi­cien : “Je viens d’une famille très portée sur la musique, j’ai joué de plusieurs instru­ments dans ma vie et la MAO a été comme une évi­dence dans mon par­cours”, précise-t-il en nous offrant ce pod­cast. À pro­pos de ce mix, il détaille : “Je l’ai enreg­istré avec Reko­rd­box et il con­tient des unre­leased d’An­tag­o­nist, Dailiv, High­pro, Kyam, Last Life, RDG, Red Army, Roho, Torana, Torn et de quelques autres”. Autant d’artistes qu’il va fal­loir aller décou­vrir pour entrap­ercevoir le futur de la d’n’b.

Écoutez la dernière sor­tie de son label Weapon­ry, l’EP Alter Ego de Roho.

(Vis­ité 1 172 fois)