Skip to main content
Via YouTube Rinse FM
20 juin 2024

TTristana, RONI, Lisa More et Olympe4000 en b4b sur Rinse FM

par Olivia Beaussier

Pas sûr que l’expression b4b soit « électroniquement correct », mais en voyant le passage sur Rinse FM de TTristana, RONI, Lisa More et Olympe4000 c’est le seul terme qu’on a envie d’employer. Les quatre DJs et productrices ont enchaîné deux heures de set intense, tout en fluidité et rempli de drums. Merci à elles !

C’est RONI qui ouvre le bal avec « Pulsar« , titre produit par RHR tiré du VA Transmental sorti sur Nehza Records, label de la DJ. Puis, Olympe4000, arborant un t-shirt sur lequel est écrit en lettres capitales rouges « Hack Me I’m Famous » (référence à son nouvel EP), qui prend les machines. En restant sur le même ton breaké et riche en infra-basses, elle lance le track espagnol « Socorro » d’El Nick DGO.

Rapidement, c’est au tour de TTristana qui colore le set d’une énergie rave qu’on lui connaît bien. Enfin, Lisa More lui succède, donnant des coups saccadés sur les platines. L’ambiance est à la club music, et ça ne fait que commencer.

On avoue que sur ce B4B, en plus de la musique qui est très (très) bien, l’énergie qui se dégage des quatre artistes rend ce set on ne peut plus agréable. Quand l’une mixe, les trois autres s’agitent derrière, dansent, s’échangent des regards complices et autres blagues qui, pour notre grand malheur, resteront secrètes.

Pendant que RONI est encore et toujours en train de faire des miracles sur les platines, Olympe4000 projette sur son téléphone un « go vote//fuck bardella« . Puis, quand TTristana balance « Arc Flash » de Ghoulish, là, les énergies s’échauffent pour de bon. TTristana quitte même les platines et part danser avec ses copines. L’alchimie des quatre filles se voit mais s’écoute aussi. Sur ces deux heures pas une fausse manip’ ni de coup de mou, c’est à peine si on aperçoit le passe-passe des clé USB.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Olympe4000 & DJ Physical, laborantins de la nouvelle scène club | INTERVIEW TTristana

À peu près à la moitié du set, Olympe4000 et TTristana commencent à tracer le chemin d’un set techno, et autres courant bass music qui tapent bien comme il faut. Puis place à Lisa More qui lance un tonitruant « Rage Signal » hardcore de Dexorcist. Le climax approche ; si on avait encore des doutes sur la rave-attitude des DJs, là au moins, on en est sûrs.

Les quatre filles s’amusent, et ça s’entend. On retient ce qui est sûrement le moment le plus fort de ce set quand RONI passe le terriblement breaké « Movimento » de TSVI ; plus aucune des artistes ne se contient, elles dansent sans s’arrêter. Lisa More écrira même sur Instagram s’être « bloqué les cervicales » !

Mention spéciale à TTristana qui a retourné dans tous les sens les quatre premières notes de « Rakata » d’Arca pour en faire un remix jersey club : il fallait y penser, on salut l’originalité. Ou encore à Olympe4000, tellement concentrée sur son « Name drop me » avec DJ Physical que dans un mouvement sec elle décroche un fader de la table de mix.

Même si on connaissait les DJs-productrices personnellement, ou à l’occasion de quelques b2b exceptionnels, il faut avouer que ça fait plaisir de les voir à quatre et clairement, ça donne envie de plus !

Visited 339 times, 8 visit(s) today