Skip to main content
Capture d'Ă©cran YouTube
27 mai 2021

👀 Un Anglais, un vélo, des platines, de la drum & bass et du génie

par Antoine Barsacq

Drum & Bass on the Bike est le gĂ©nial projet lancĂ© par l’Anglais Dom Whiting, oĂą on le voit mixer de la drum & bass en pĂ©dalant Ă  travers les villes d’Angleterre. Les rediffusions de ses streams amassent dĂ©sormais des centaines de milliers de vues sur YouTube. Il nous a racontĂ© cette histoire.

La vidĂ©o est apparue en suggestion YouTube : « Drum & Bass on the Bike 3 – Bristol ». Votre serviteur, journaliste et cycliste Ă  ses heures perdues, amateur de la liquid la plus cheesy au breakcore le plus violent, ne pouvait que cliquer sur la vidĂ©o, pour y dĂ©couvrir un Anglais mixant sur son vĂ©lo Ă  travers les rues, accompagnĂ© d’une joyeuse bande de pĂ©daleurs remuant la tĂŞte. Depuis le dĂ©but de la pandĂ©mie, les projets de streaming ont Ă©tĂ© multiples, et malgrĂ© les bonnes intentions, bien trop souvent rĂ©pĂ©titifs et identiques. VoilĂ  pourtant que Dom Whiting, 25 ans, petit DJ local originaire de High Wycombe, propose le format le plus cool.

Drum & Bass

©Carl Reading

L’idĂ©e lui est venue au cours d’une soirĂ©e chez un ami. Un peu ivres, la conversation se tourne vers l’idĂ©e d’installer des platines sur un vĂ©lo : aussitĂ´t dit, aussitĂ´t fait. La première vidĂ©o ne paye pas de mine, avec une camĂ©ra de piètre qualitĂ© et un mix tech-house peu inspirant, oĂą Dom est installĂ© Ă  l’arrière d’un vĂ©lo de tourisme conduit par son ami. Mais le potentiel est lĂ . Au fil des streams, le matĂ©riel s’amĂ©liore, et c’est en mixant de la DnB que le DJ rĂ©vèle son talent dans le premier Ă©pisode de On the Bike, oĂą Dom pilote un vĂ©lo cargo Ă©quipĂ© d’une enceinte et de platines, filmĂ© grâce Ă  une perche complètement DIY.

Des interactions et de jolis paysages

L’important Ă©tait pour lui d’avoir « un fond mouvant et des interactions avec les passants » nous confie-t-il par mail, « ce qui rend le format bien plus intĂ©ressant pour les spectateurs« . En effet, les regards interloquĂ©s au passage de cette joyeuse caravane, les passants qui viennent congratuler le DJ, ainsi que les jolis paysages d’Angleterre qui dĂ©filent Ă  l’arrière-plan, rendent le tout bien plus divertissant qu’un DJ seul campĂ© derrière ses platines. D’autant plus que Dom Whiting se rĂ©vèle ĂŞtre un excellent entertainer, notamment lorsqu’il demande des coups de klaxons au passage des vĂ©hicules sur la route, qu’il lance des dĂ©dicaces aux spectateurs, tout en ponctuant ses transitions de « yes yes yes ».

Au fil des streams, le nombre de vues a augmentĂ©, et avec lui le nombre de personnes qui l’accompagnent dans ses virĂ©es Ă  vĂ©lo dans les villes d’Angleterre. Le DJ espère que cette notoriĂ©tĂ© grandissante continuera dans cette dynamique, pour Ă©ventuellement tourner Ă  travers tout le Royaume-Uni, et pourquoi pas ensuite se rendre avec sa bicyclette Ă  l’Ă©tranger : « L’expĂ©rience serait vraiment unique« . Dom garde nĂ©anmoins les pieds sur terre et retournera mixer comme Ă  son habitude Ă  Wycombe, « dès que les clubs rouvriront« .

Drum & Bass

©Carl Reading

 

Ă€ lire Ă©galement
Tommy Four Seven joue de la drum’n’bass chez HÖR ; ça faisait 15 ans

 

Visited 149 times, 1 visit(s) today