Amy Winehouse, © James McCauley / Rex

Un biopic sur la légendaire Amy Winehouse est enfin en préparation

Back to Black sera le nom du nou­veau film retraçant la vie de la chanteuse Amy Wine­house. Il est réal­isé par Sam Taylor-Johnson, con­nu pour son tra­vail dans Cinquante Nuances de Grey.

11 ans après la dis­pari­tion de la chanteuse anglaise Amy Wine­house, Stu­dio­Canal va pro­duire Back To Black, un biopic con­sacré à la vie de la chanteuse. Le film sera mis en scène par Sam Taylor-Johnson, qui s’est fait con­naître avec l’adap­ta­tion au ciné­ma de Cinquante Nuances de Grey. Les cast­ings pour trou­ver la comé­di­enne qui incar­n­era la chanteuse débuteront dans les semaines à venir. Les sup­po­si­tions fusent sur les réseaux soci­aux et dans les médias : elles vont de Lady Gaga à la jeune actrice bri­tan­nique Mil­lie Bob­by Brown.

Retran­scrire un mythe à l’écran

Avec seule­ment deux albums à son comp­teur ‑du moins de son vivant‑,  Frank et Back to Black, elle a réus­si à s’imposer comme une icône des années 2000. Sa voix puis­sante était capa­ble des plus belles acro­baties comme de la plus douce des fragilités. Les fris­sons nous par­courent l’échine rien que de penser à son live au Mer­cury Music Award. Les notes de gui­tare sèche réson­nent dans la salle où elle assène ce même refrain, triste con­stat de sa vie amoureuse qui a fêlé son cœur “Love is a los­ing game”…

Amy Wine­house pos­sé­dait tout pour con­stru­ire un mythe. Son allure était recon­naiss­able entre mille, avec son chignon banane et sa vir­gule de lin­er noire qui s’élançait jusqu’à sa tempe. Son ascen­sion qui fut ful­gu­rante et, mal­heureuse­ment, son déclin tout aus­si rapi­de engen­dré par les drogues et l’alcool qui l’ont fait rejoin­dre le club des 27. “They tried to make me go to rehab but i said no no no”. Triste ironie du sort, son morceau le plus con­nu, “Rehab”, con­te­nait déjà les caus­es de son décès puisqu’elle est retrou­vée morte d’une over­dose d’alcool, le 23 juil­let 2011, dans son apparte­ment de Cam­den. Son décès avait provo­qué une forte vague d’émotion dans le monde entier et Hol­ly­wood s’était empressé de retrac­er sa vie dans de nom­breux films doc­u­men­taires dont le plus notable est Amy, réal­isé par Asif Kapa­dia en 2011. La barre est haute. On a hâte de voir le résultat.

(Vis­ité 203 fois)