©Phlame

Un (nouveau) mix de 7h de Laurent Garnier pour danser malgré le confinement

Update 30/03 : Le DJ français a offert un autre mix de sept heures ce same­di, enreg­istré cette fois en 2012 à Man­ches­ter. Lau­rent Gar­nier célébrait alors ses 25 ans de méti­er. Dans le post Face­book qui accom­pa­gne cette série de mix­es nom­mée Luck­i­ly, we still have music (“heureuse­ment, il nous reste la musique”), Gar­nier pré­cise : “J’ai con­science que cette péri­ode n’est pas un moment de fête”, mais il espère tout de même que “ce set puisse vous apporter autant de joie qu’il l’a fait pour nous à Man­ches­ter à ce moment-là”. Comme le précé­dent, ce set est disponible en deux par­ties sur le compte Sound­Cloud de l’artiste et s’é­coute dans le lecteur juste en dessous.

Alors que le club lyon­nais Le Sucre lançait ven­dre­di 13 mars la pre­mière “cloud rave” de France, les DJs français pensent eux aus­si à tous ces clubbeurs orphe­lins con­finés chez eux après les mesures d’auto-quarantaine pris­es par le gou­verne­ment afin de frein­er la prop­a­ga­tion du coro­n­avirus Covid-19. Lau­rent Gar­nier, comme beau­coup d’autres, en fait par­tie, et offre en écoute son DJ set “all night long” de sept heures qu’il jouait au club Con­tact à Tokyo en novem­bre 2019.

Sur son compte Sound­Cloud où le mix (en deux par­ties) est uploadé, il apporte en com­plé­ment un mes­sage de sou­tien : « En cette péri­ode très dif­fi­cile, je suis de tout cœur avec les per­son­nes touchées par ce virus dans le monde entier, ain­si qu’avec tous ceux qui tra­vail­lent dans les clubs, fes­ti­vals et lieux de ren­con­tres qui ont dû fer­mer. Comme beau­coup de mes col­lègues DJs, je suis obligé de rester à la mai­son ce soir et dans un avenir proche. Nous avons de la chance d’avoir encore de la musique, alors jouez-la bien et fort et dansez toute la nuit. »

Un cadeau pour ses fans du monde entier qui tombe une semaine après les 25 ans du label FCom, son mythique label co-fondé avec Eric Morand.

(Vis­ité 10 608 fois)