Un roman illustré sur le légendaire duo techno Drexciya

En plus d’être un duo de Détroit tech­no, Drex­ciya a aus­si créé un univers, une his­toire autour de son oeu­vre. Celle-ci va à présent être mise sur papi­er, avec une série de romans illus­trés. Les romans racon­teront la mytholo­gie forgée par le groupe dans le courant afro-futuriste, créant le lien entre la cul­ture afro-américaine et la science-fiction. Les artistes avaient en effet fait le choix de ne jamais se mon­tr­er et d’im­planter leur musique dans un décor fic­tif : “Drex­ciya”. Pays sous-marin, il est selon l’his­toire fondé par les “drex­ciyans”, peu­ple com­posé d’en­fants jamais nés de femmes enceintes jetées à la mer lors de la traite d’esclaves. Cet univers se retrou­vait dans les pro­duc­tions du duo, par l’usage de syn­thé­tiseurs pro­fonds rap­pelant des sonorités aqua­tiques.

Le pre­mier tome arrivera avant le 14 sep­tem­bre prochain, date qui aurait été le 50ème anniver­saire de James Stin­son, mem­bre fon­da­teur du groupe décédé en 2002. Le pro­jet a reçu l’aval de sa famille, qui percevra 50% des revenus générés. Il a égale­ment été validé par Ger­ald Don­ald, l’autre moitié de la paire, aujour­d’hui mem­bre de Doppleref­fekt. Drex­ciya a con­nu un suc­cès impor­tant dans les années 1990, au sein de la scène Détroit Tech­no. L’oeu­vre sera par ailleurs cha­peautée par Abdul Qadim Haqq. L’artiste visuel, lui aus­si orig­i­naire de Détroit, a pro­duit plusieurs cou­ver­tures d’al­bums du duo mais aus­si celles d’autres artistes tels que Der­rick May.

Décou­vrez ci-dessous un clip de Res­i­dent Advi­sor détail­lant la mytholo­gie autour de Drex­ciya.

(Vis­ité 461 fois)