Capture d'Ă©cran Youtube

đź‘€ Un site web en guise de clip ? Max Cooper bouscule encore nos sens

Max Coop­er livre un site inter­net Ă©vo­lu­tif et inter­ac­t­if en guise de clip vidĂ©o, pour son hyp­no­tique morceau “Sym­pho­ny In Acid” extrait de son tout dernier pro­jet Unspo­ken Words. Un album artic­ulĂ© autour des Ă©crits de Lud­wig Wittgen­stein, chercheur notam­ment en philoso­phie du lan­gage et source d’in­spi­ra­tion de Coop­er. Dans sa rĂ©flex­ion autour des mots et leur inca­pac­itĂ© Ă  exprimer des Ă©lé­ments ou les sen­ti­ments com­plex­es d’une vie.

Pour le clip de “Sym­pho­ny In Acid”, le DJ-producteur Max Coop­er s’est lancé dans une réflex­ion autour de la rela­tion entre musique et mots avec l’aide de Ksaw­ery Kirklews­ki, pro­gram­ma­teur et web design­er. Le morceau est issu de l’al­bum Unspo­ken Words sor­ti le 25 mars dernier. Ce pro­jet de Coop­er cherche à exprimer toute la com­plex­ité de l’usage des mots : ce qu’ils sig­ni­fient mais aus­si ce qu’il ne parvi­en­nent pas à exprimer. Pour ce faire, le Bri­tan­nique en place dans la musique depuis 2007, s’est appuyé sur l’écri­t­ure du philosophe Lud­wig Wittgen­stein qui, selon lui dans un com­mu­niqué, “abor­de les ques­tions de l’ex­pres­sion humaine et les liens entre notre sym­bol­isme et l’ex­is­tence”. Alors dans son tra­vail de pro­gram­ma­teur, Ksaw­ery Kirklews­ki a inséré sur la page web du track “Sym­pho­ny In Acid”, faisant office de clip, des cita­tions tirées des écrits de Wittgen­stein. Pour plus de com­mod­ités, une cap­ture vidéo de la page est aus­si disponible sur Youtube. Cepen­dant, on vous invite grande­ment à pass­er par le site en priorité.

 

Ă€ lire Ă©galement
Max Cooper livre un nouvel album electronica sur le thème de la technologie

 

L’idée est cer­taine­ment de com­mu­ni­quer d’une autre manière, de s’af­franchir des codes du vidéo­clip habituel. Pour laiss­er une autre forme d’ex­pres­sion via un site web inter­ac­t­if et ani­mé, plus qu’à l’ac­cou­tumée. Finale­ment on n’en attendait pas moins d’un Max Coop­er tou­jours à la pointe de l’ex­péri­men­ta­tion dans ses sons, mais aus­si dans les con­cepts qui les ani­ment. Vous pou­vez, vous aus­si par­ticiper à la mise en forme du site web en ajoutant de nou­veaux mots sur le site Web de l’al­bum, www.unspokenwords.net.

En artiste pluridis­ci­plinaire Coop­er utilise le ciné­ma et l’im­age pour amĂ©lior­er son tra­vail, “Sym­pho­ny in Acid” est aus­si disponible sous la forme du chapitre six d’une crĂ©a­tion mĂ©ta-narrative aus­si inti­t­ulĂ©e Unspo­ken Words. Max Coop­er inter­vient lui-mĂŞme dans cette Ĺ“uvre (disponible en Dol­by Atmos Blu-ray) pour expli­quer sa dĂ©marche, dĂ©velop­pant une nar­ra­tion dans une nar­ra­tion : une mĂ©ta-narration… On vous a per­dus ? C’é­tait presque le but. Comme l’ex­plique Coop­er, les mots ont leur lim­ite. On vous laisse aller con­sul­ter le site web de “Sym­pho­ny In Acid” pour vous en ren­dre compte. Bonne expĂ©rience !

(Vis­itĂ© 241 fois)