Skip to main content
Bomel à La Maroquinerie © Emma Grandjean
20 mars 2023

Une course-poursuite et un accident contraignent La Maroquinerie à fermer

par Emma Grandjean

On vous prévient : ce n’était pas un tournage pour Fast & Furious… Et pourtant, La Maroquinerie, mythique salle parisienne, doit fermer ses portes pour une durée indéterminée à la suite d’un accident, comprenant une course-poursuite et une borne Vélib arrachée.

« Une situation abracadabrante et hautement improbable. » La Maroquinerie se voit contrainte de fermer pour plusieurs semaines. La raison ? Un accident de la circulation causant une coupure de courant… et qui a pour conséquence la détérioration du système de sécurité incendie de la salle du XXe arrondissement de Paris. L’accident s’est déroulé alors qu’un concert avait lieu.

Dimanche 12 mars dernier, le groupe soul-pop New-Yorkais Lawrence joue à La Maroquinerie en ouverture de sa tournée. Et le concert est à guichets fermés. Mais vers la fin du show, les lumières de la salle s’éteignent brutalement et des sirènes de police retentissent. Dehors, une course-poursuite se termine, pour le meilleur et pour le pire. Un véhicule fuyant la police vient d’arracher la borne Vélib située à deux pas de la salle de concert, ainsi que les câbles d’alimentation placés juste en dessous. Et si la station de vélos constitue le terminus de cette escapade illégale, elle a également fait péter les plombs d’une partie du quartier.

Pendant seulement quelques heures, le quartier de Ménilmontant s’est retrouvé plongé dans le noir, avant qu’Enedis n’intervienne en urgence. Mais alors que le courant revenait, La Maroquinerie faisait déjà les frais de cet accident. Cette coupure électrique a entraîné une surtension du réseau de la salle et une détérioration de son dispositif de sécurité incendie; faisant griller le système de désenfumage.

Le lieu culturel doit alors fermer ses portes, le temps d’être à nouveau dans les règles de sécurité. Et donc reporter tous les événements prévus, ou les faire migrer dans d’autres salles de la capitale. Alors que certains concerts restent pour le moment encore en suspens. On vous invite à vérifier le programme de la salle parisienne. Il faudra donc patienter quelques temps avant de remettre un pied à La Maroquinerie… Et pédaler une centaine de mètres supplémentaires pour déposer son vélo dans la rue -très pentue- de Ménilmontant.

 

À lire également : Live Report, quand Bomel a fait transpirer La Maroquinerie
Visited 50 times, 1 visit(s) today