Skip to main content
20 avril 2018

Une journaliste dénonce de nombreux cas d’harcèlement sexuel à Coachella

par Adrien Bertoni

Depuis l’affaire Weinstein l’année dernière, la question du harcèlement et des agressions sexuelles dont sont victimes les femmes est au coeur de l’actualité. Si une prise de conscience de ces phénomènes semble s’être opérée, il reste encore bien du travail pour voir un réel changement des mentalités. La journaliste Vera Papisova de Teen Vogue s’est rendue le week-end dernier à Coachella. Reconnu comme l’un des plus grands festivals au monde, l’évènement accueillait un prestigieux line-up allant de Beyoncé à The Weeknd en passant par Jean-Michel Jarre ou Eminem. Derrière les images glamour diffusées sur les réseaux sociaux, la journaliste dévoile dans un article un tout autre visage du festival. Vera Papisova y explique avoir été pelotée 22 fois en seulement dix heures de présence sur le site. Elle décrit notamment le comportement de plusieurs hommes frottant leurs mains à ses hanches et son fessier.

La journaliste souligne que son expérience est loin d’être un cas isolé. Elle a ainsi interrogé 54 femmes qui toutes ont reporté avoir subit une agression ou un harcèlement sexuel durant ces trois jours de musique. Les témoignages recueillis révèlent des paternes similaires de la part d’agresseurs qui profitent de l’ambiance festive ou des foules bondées pour passer à l’acte. Les victimes décrivent le plus souvent des hommes se frottant à elles, caressant les parties de leurs corps et n’hésitant pas à être agressifs en cas de refus. Le tout, de manière répétée au cours du week-end.  Le festival américain est malheureusement loin d’être une exception. En 2014 deux hommes avaient été arrêtés et accusés de viol au Reading Festival. En 2017 les organisateurs du festival suédois Bravalla annonçaient ne pas reconduire l’évènement suite à plus de 20 agressions sexuelles reportées lors de leur dernière édition. Récemment une enquête de OurMusicMyBody indiquait que 90 % des femmes interrogées auraient déjà été confrontées à du harcèlement sexuel en concert ou festival. A quand une prise de conscience de la situation des femmes en festival ? Dès cette semaine avec le second week-end de Coachella ? On l’espère.

Visited 64 times, 1 visit(s) today