Voyage dans l’espace avec le dernier album d’Apollo Noir

Retour vers le futur. Deux ans après A/N, Apol­lo Noir revient avec un nou­v­el album : CHAOS ID, qui sur Tiger­sushi Records — le label de Joakim. Le LP est une réelle épopée spa­tiale, tran­scrite par les boîtes à rythmes, syn­thé­tiseurs mod­u­laires et voix venues d’un autre monde. Rémi Sauzed­de est fan de sci­ence fic­tion, et ça s’en­tend sur cet album plus que jamais.

Avec CHAOS ID, Apol­lo Noir livre dix pistes à la fois psy­chédéliques et épiques. Des voix d’hu­manoïdes inter­vi­en­nent entre autres sur “Twist of Men Pt. I” et “CHAOS ID”, comme lors d’une ren­con­tre du troisième type. Sur “Mike” (qui tient sans doute son nom de Michael Collins, célèbre astro­naute qui a par­ticipé à la mis­sion Apol­lo 11), les notes tin­tent à la manière d’une pluie d’é­toiles filantes. Quant à “Unre­lat­ed to God”, on perçoit bien les influ­ences punk hard­core du pro­duc­teur sur les per­cus­sions et la dis­tor­sion vocale, tan­dis que “The Fall” sem­ble s’in­spir­er d’une chute ver­tig­ineuse en vais­seau — “And I think I’m gonna fall”, chan­tonne une voix robo­t­ique. L’al­bum se con­clut sur “Idol”, piste sur laque­lle Apol­lo Noir varie les rythmes et les ambiances avec une esthé­tique musi­cale incroy­able. Entre Kavin­sky et The Tox­ic Avenger, cet album réin­vente la syn­th­wave en s’ap­pro­pri­ant  aus­si bien les codes du punk que de la tech­no. Une chose est sûre : le chaos est maîtrisé.

Rendez-vous chez Dizonord le ven­dre­di 25 octo­bre 2019 pour la release par­ty de CHAOS ID.

Et la superbe pochette de l’album…

extrait de la pochette “CHAOS ID” d’Apol­lo Noir

(Vis­ité 481 fois)