À droite Jean-Michel Jarre, à gauche un essai de réalité virtuelle ©GL JMJ-Edda

VRrOOm et Jean-Michel Jarre s’allient pour créer l’avenir des concerts en ligne

Toute nou­velle source d’in­spi­ra­tion, le Métavers et sa capac­ité à offrir des con­certs en réal­ité virtuelle donne des ailes à Jean-Michel Jarre qui voit en VRrOOm le nou­veau poids lourds de l’or­gan­i­sa­tion de con­certs 100% en réal­ité virtuelle. Le DJ-producteur s’est mon­tré très ‑très- con­fi­ant en le Métavers lors d’un déplace­ment à l’É­cole Supérieure des Métiers créat­ifs et numériques de Sol­er, dans le sud de la France.

Impliqué dans l’in­no­va­tion musi­cale, comme il nous l’indi­quait lors de son pas­sage à l’oc­ca­sion dans Tsu­gi Radio lors du MaMa, le pio­nnier français de la musique élec­tron­ique Jean-Michel Jarre ne jure désor­mais que par le Métavers et les con­certs en réal­ité virtuelle. En témoigne sa sor­tie médi­a­tique relatée par le Parisien, lors de l’in­au­gu­ra­tion d’un nou­veau stu­dio de l’IDEM, l’É­cole Supérieure des Métiers créat­ifs et numériques de Sol­er, en ban­lieue de Per­pig­nan. “Il ne faut pas laiss­er par­tir le Métavers, où nous avons des com­pé­tences, comme nous l’avons fait avec Inter­net que nous avions inven­té puis lais­sé fil­er aux États-Unis.” Plus ques­tion de se laiss­er marcher sur les pieds. Le DJ-producteur s’est engagé auprès de la strat-up, VRrOOm et son fon­da­teur, Louis Cac­ci­ut­to­lo, pour planter le dra­peau français sur ce secteur.

VrOOm

Jean-Michel Jarre et Louis Cacciuttolo

L’idée der­rière la licorne française, nou­velle coqueluche des investis­seurs : créer le “Youtube du Métavers”. En d’autres ter­mes, dévelop­per une entre­prise majeure voire même dom­i­nante du secteur de la créa­tion d’évène­ments cul­turels en réal­ité virtuelle. Pour Jarre, pas de doute, “la réal­ité virtuelle c’est l’internet de demain. Après la péri­ode du Covid, il faut que cette dis­rup­tion soit à notre avan­tage et que nous puis­sions con­solid­er la place de leader que nous y occupons aujourd’hui”.

 

À lire également
🗞 Métavers, NFT, blockchain, Web3 : La musique en révolution, le Tsugi 149 est sorti !

 

Et si finale­ment la France deve­nait le prochain acteur majeur du Métavers ? Sans être chau­vin, il y a de quoi se per­me­t­tre d’être ambitieux, Jean-Michel Jarre et VRrOOm déti­en­nent d’ores et déjà un record du monde dans le domaine : 75 mil­lions de vues avaient été enreg­istrées lors d’un con­cert du pro­duc­teur en réal­ité virtuelle.

Seul le retard accu­mulé dans l’In­ter­net et dans la créa­tion de plate­formes inter­net français­es, peut frein­er la folie créa­tive de Jarre et VRrOOm. “Quand je dif­fuse un con­cert en réal­ité virtuelle, nous sommes oblig­és de nous appuy­er sur des plate­formes étrangères parce que nous n’avons pas de cloud sou­verain en France. Cela nous expose for­cé­ment à ce que les plate­formes aug­mentent leurs tar­ifs de façon dis­cré­tion­naire mais aus­si à une éventuelle cen­sure de nos con­tenus qui pour­rait sur­venir.” Cocori­co certes, mais atten­tion à ne pas le crier trop fort… Il ne faudrait pas énerv­er les géants de l’In­ter­net mon­di­al et notam­ment META aka Facebook.

(Vis­ité 445 fois)