Skip to main content
Capture d'écran YouTube "Rihanna’s FULL Apple Music Super Bowl LVII Halftime Show"
13 février 2023

À voir : bon alors, ça a donné quoi ce show de Rihanna au Super Bowl ?

par Corentin Fraisse

Le show le plus attendu et le plus suivi de ce début d’année a enfin eu lieu : Rihanna a assuré le spectacle à la mi-temps du Super Bowl, enchaînant ses plus gros tubes. Et même après sept longues années loin de la scène, même enceinte, Riri n’a pas -totalement- perdu de sa superbe.

Et ben ! La NFL et les États-Unis ont confirmé qu’ils avaient le sens du spectacle. En témoigne le show assuré par Rihanna et sa troupe à la mi-temps du Super Bowl : vous savez, la démesurée finale annuelle de ce sport suivi quasi-seulement aux USA, et dont les règles sont toujours un mystère pour nous (comme pour la chanteuse Adèle, qui n’avait pas l’air de tout comprendre pendant le match).

13 minutes 30 de chansons, rien qui dépasse, pas le temps de lambiner. Dès la première seconde, gros plan sur le regard frondeur de la Barbadienne, puis la caméra agrandit son angle et dévoile un ventre rond. Oui, Rihanna est de nouveau enceinte, quelques mois après la naissance de son fils en mai. Et elle est sur scène. Ne vous inquiétez pas, elle va assurer. Voilà le show en entier sur YouTube (même si la NFL a bloqué sa diffusion en France sur d’autres sites que YouTube) et également sur Twitter.

 

Riri enchaîne les chansons, sans respiration ou changement de tenues (ce qui est monnaie courante dans les shows du Super Bowl). On a compté douze titres. Quasi-une minute par chanson, en somme. Tout commence sur « Bitch Better Have My Money » puis on déroule les tubes, dans l’ordre : « Where Have You Been », « Only Girl », « We Found Love », « Rude Boy », « Work », « Wild Thoughts », « Pour It Up », « All Of The Lights », sa collab avec Jay-Z « Run This Town », « Umbrella » et évidemment, le show s’achève sur « Diamonds ». Une bonne partie des titres sont réorchestrés, plutôt habilement, tandis que Rihanna ne s’éparpille pas en grandes chorégraphies. Mais on comprend, vu son ventre bombé. À quoi on s’attendait? Coté show c’est toujours grandiose, avec une armée de danseurs et danseuses, qui évoluent sur des grandes plateformes en plexiglass suspendues au-dessus du sol, presque volantes, façon Super Smash Bros. Coup de chapeau à la personne qui faisait la traduction en langage des signes :

 

On est assez heureux de revoir Rihanna sur scène. C’est un joli moment de nostalgie. Sa voix est en place, son charisme aussi, mais ça s’arrête là. Depuis la sortie de son dernier single « Lift Me Up » -titre plutôt insipide extrait de la BO de Black Panther: Wakanda Forever en 2022- on n’a plus qu’une chose en tête : quelque part, Rihanna n’a plus vraiment envie de faire de la musique. Arrêtons d’attendre un nouvel album. Elle a bâti un empire, ses marques Fenty et Savage rencontrent un immense succès (on note le repoudrage entre deux titres pendant le show du Super Bowl). Ça a fait du bien de retrouver Badgal Riri en live pendant un quart d’heure, mais l’envie -la sienne surtout- n’a plus vraiment l’air d’être là.

Le live est désormais également disponible en Audio Spatial sur Apple Music

 

À voir aussi sur Tsugi.fr :: Le show incroyable des légendes du rap US au Super Bowl (2022)
Visited 56 times, 1 visit(s) today