Skip to main content
© Tasmyne Boumiza
8 janvier 2024

Deux titres canons pour Dylan Dylan, en attendant l’album

par Olivia Beaussier

Pour nous faire patienter avant son deuxième album, la productrice et DJ française, Dylan Dylan sort deux nouveaux singles : « Rush » et « Dizzy ». Celle qui nous avait offert un mix exclusif pour ‘Women In Electronic‘, revient dans un style club et invite à la fête.

Comme Dylan Dylan le dit elle-même sur ses réseaux sociaux : « Rush » et « Dizzy » sont deux morceaux sur lesquels elle a travaillé pendant l’été, et qu’elle a apprécié jouer en club depuis. Dans un style house breakée quasi-acid, ces deux tracks nous transportent en plein milieu d’un set enflammé.

Si vous préférez Deezer ou Apple Music.

La traduction littérale de « rush » c’est un sentiment d’animation forte, d’accélération. C’est l’adrénaline qu’on peut ressentir au cœur d’une soirée dansante. Et « Rush », c’est aussi une marque de référence du poppers (ce n’est que notre interprétation, bien sûr)... Alors si on veut tirer le fil, l’idée se retrouve dans la gestion du rythme : le bpm ralentit, le son s’estompe calmement, puis en quelques secondes tout s’accélère pour revenir au climax. Pendant quelques instants on ressent cet effet proche de la frénésie. Dans les temps plus lents, une voix répète « I am not thinking about the moral, only thinking about the moment, feel the rush ». C’est le message de cette chanson : tout lâcher et ressentir l’euphorie.

 

À lire aussi sur tsugi.fr : Dylan Dylan débarque chez Cracki Records pour un joli track bien acid

 

En gardant la même boucle acid, dans « Dizzy » on aborde une autre étape de la – même ? – soirée, plus rythmée mais plus confuse. Reprenons les traductions littérales : « Dizzy » est un sentiment d’étourdissement, souvent ressenti désinhibé. Les éléments se superposent et on ne cherche plus à comprendre la musique, juste à ressentir les émotions qu’elle nous procure.

Si l’on suit l’histoire que semble déplier la productrice, « Dizzy » arrive au point culminant de son set. Un homme répète « You’re best with me » comme s’il s’adressait à quelqu’un, décomplexé. Cette house saccadée, entre vitesse et moments de flottement, reflète bien la complexité des productions de Dylan Dylan.

Après de nombreux singles qui ont marqué 2023, et son album sorti il y a deux ans Euphoria, qui l’a fait se remarquer, la talentueuse Dylan Dylan ne compte pas s’arrêter là. Son très attendu deuxième album sortira au printemps 2024. En attendant, elle entre en tant que résidente au Badaboum dès vendredi 12 janvier 2024. Alors ne la ratez pas, et allez découvrir ses deux singles en live.

Visited 341 times, 1 visit(s) today