Skip to main content
© Niko203
6 décembre 2022

Francky Vincent nommé chevalier des Arts et des Lettres

par Corentin Fraisse

Certaines infos sont dures à envisager et à digérer. Vous avez bien lu : Francky Vincent, auteur du trop célèbre « Fruit de la passion » ou encore de « Alice ça glisse » et autres « Tu veux mon zizi » vient d’être nommé chevalier des Arts et des Lettres. 

C’est la première décoration honorifique reçue par Francky Vincent. L’artiste de Point-à-Pitre (Guadeloupe) rejoint les 450 promus au rang de Chevalier des Arts et des Lettres chaque année. Oui, ça sonne assez mal. Tout au long de sa carrière, le chanteur Francky Vincent a toujours revendiqué un ton léger et des paroles grivoises, volontairement directes voire ‘lourdasses’. C’est sympa pour l’ambiance en soirée, ça fait rigoler quelques copains avinés, mais ça s’arrête là. On n’est pas forcément obligés de lui décerner une récompense censée reconnaître « le rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde » et accordée par le Ministère de la Culture » ou « à récompenser les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ». Si ?

Il commence la musique à 18 ans en intégrant Tabou n°2, petit groupe de la banlieue pontoise, en tant que percussioniste. Six ans plus tard il se lance en solo, écrit son premier album de chansons grivoises. Le disque, vendu sous le manteau, s’écoule à 50 000 exemplaires. Malgré une interdiction d’antenne en Guadeloupe, il plaît aux touristes puis au niveau national. Son succès va se faire, dans les années 80 mais surtout dans les années 1990, autour de plusieurs tubes : les fameux « Alice ça glisse » et « Fruit de la passion ». Suivront bientôt des chansons au titre éloquent : « Caca poule » ou encore « Tu veux mon zizi ». On vous conseille également son titre « Le Restaurant », où Francky Vincent règle ses comptes de manière très directe (en témoigne son « Bande de malpropres! »).

Ses derniers faits d’arme musicaux ? Un album commun avec Eve Angeli sobrement intitulé Le binôme du siècle en 2018 (extrait au-dessus), puis un album de reprises en 2019 où on retrouve ses versions de « Yaka dansé », « Sans chemise sans pantalon » et « La chatte à la voisine »… Oui, en 2019. Ah si, en janvier 2022 il a sorti « Éteins la lumière » avec le rappeur Alkpote. En tout cas, félicitations à lui pour cette récompense honorifique !

 

À lire sur Tsugi.fr : La pire playlist du monde
Visited 223 times, 1 visit(s) today