Gilets jaunes : le festival INASOUND reporté

Ce ne sera pas pour cette fois. Ini­tiale­ment prévue les 8 et 9 décem­bre, la pre­mière édi­tion de l’INASOUND fes­ti­val ne pour­ra pas avoir lieu en rai­son des risques de sécu­rité posés par les mou­ve­ments soci­aux de ces dernières semaines. L’événe­ment organ­isé par l’In­sti­tut Nation­al de l’Au­dio­vi­suel devait nor­male­ment se dérouler au Palais Brong­niart, en plein de coeur de Paris, et était atten­du par de nom­breux par­tic­i­pants. Le lieu, anci­enne bourse de Paris, a été pris d’as­saut same­di dernier par des man­i­fes­tants qui ont réus­si à pénétr­er dans l’en­ceinte entrainant plusieurs dégra­da­tions. En con­séquence, l’or­gan­i­sa­tion a annon­cé dans un com­mu­niqué que les fes­tiv­ités prévues ne pour­raient avoir lieu avant le print­emps prochain, à une date qui demeure incon­nue mais devrait être com­mu­niquée sous peu. Le fes­ti­val a pré­cisé que INASOUND était conçu comme “un événe­ment cul­turel fédéra­teur et fes­tif”, ren­du impos­si­ble donc au vu des “ten­sions qui tra­versent actuelle­ment le pays”.

Par­rainé par Jean-Michel Jarre, le fes­ti­val avait pour objec­tif de con­necter les dif­férentes com­posantes du monde de la musique élec­tron­ique, de l’au­dio à la vidéo en pas­sant par la mode. De nom­breux work­shops, con­férences et autres DJ sets étaient prévus pour l’oc­ca­sion. Les organ­isa­teurs avaient ain­si assurés la présence de plusieurs fig­ures de renoms : Kid­dy Smile, Simo Cell ou encore Panteros666.

Une triste nou­velle, en espérant que le fes­ti­val puisse bien se tenir ultérieure­ment.

 

(Vis­ité 233 fois)