© Béranger Tillard / Ludivine Pellissier

MaMa festival : l’ébullition musicale sous le Sacré Coeur

De Bar­bès jusqu’à Place Clichy, c’est là que j’aime per­dre ma vie”. Comme chaque année, le MaMA inve­sti­ra les quartiers de Pigalle et Mont­martre à l’automne, avec un rendez-vous fixé les 12,13 et 14 octo­bre. 110 con­certs répar­tis dans 9 salles très proches géo­graphique­ment (La Cigale, La Machine du Moulin Rouge… mais aus­si le petit nou­veau : le NO.PI.) ouvertes au pub­lic. Sans oubli­er les tra­di­tion­nels ate­liers, ren­con­tres et autres con­férences réservées aux pro­fes­sion­nels de la musique, en journée.

Rendez-vous incon­tourn­able des pro­fes­sion­nels du monde de la musique avec ses nom­breuses con­férences et ate­liers, l’événement affiche égale­ment une pro­gram­ma­tion live var­iée. On retrou­vera aus­si bien des artistes con­fir­més qu’émergents, avec un déli­cieux cock­tail de styles musi­caux. Au pro­gramme du mer­cre­di : Younès, la tal­entueuse pre­mière par­tie des Zéniths de Rilès, le garage rock naïf et juvénile de John­nie Car­wash, Carme­line gag­nante du prix Pern­od Ricard 2022 ou encore Kali­ka et ses paroles provo­cantes sur fond l’élec­tro trash. Jeu­di, une jolie troupe pren­dra le relais com­posée de Bagarre qui maîtrise mieux que per­son­ne l’art de ren­dre folle la foule, Tukan con­nu pour ses shows élec­triques qui mélan­gent musique élec­tron­ique et jazz avec un son per­cu­tant au groove entê­tant, ou encore le rappeur Doums. Ven­dre­di, le MaMA réserve une sacrée soirée de clô­ture avec Vul­ves Assas­sines qui s’attaque à l’industrie du porno et à son objec­ti­va­tion des femmes dans leur iconique “Tu veux bais­er ?”, l’ensorcelante Vanille qui nous avait impres­sion­nés lors de son live dis­jonc­té à Nuits sonores, Romane Santarel­li et sa tech­no mélodique qui vous bercera jusqu’au bout de la nuit. Pour vous don­ner un avant-goût, voici une playlist qui réu­nit 73 artistes des 80 con­certs au total, que vous pour­rez bien-sûr retrou­ver pen­dant le festival.

Mais le MaMA n’est pas qu’un fes­ti­val. Depuis 2009, l’événement est LE rendez-vous des pro­fes­sion­nels de la musique. Pour les aider à com­pren­dre les évo­lu­tions et s’adapter à un monde en change­ment per­pétuel, en par­ti­c­uli­er dans cette péri­ode post-Covid, où la cul­ture est en pleine recon­struc­tion. De 12h à 18h, les acteurs prin­ci­paux de l’in­dus­trie musi­cale se réu­niront au lycée Jacques Decour, au Tri­anon ou à l’Elysée Mont­martre pour débat­tre de la faible part des femmes dans les pro­gram­ma­tions — et com­ment régler ce prob­lème majeur -, la ques­tion de genre, de la diver­sité et de la pro­duc­tion indépen­dante dans la musique.

Site du MaMA
Bil­let­terie

(Vis­ité 236 fois)