Skip to main content
19 avril 2023

‘Qui va piano va sano’, soirée intime de lives grandioses au coeur d’une église

par Corentin Fraisse

C’est l’une des soirées les plus douces du printemps à Paris. Après avoir fait fondre pas mal de coeurs, le festival Qui va piano va sano, initié par la bande du label microqlima, reprend ses quartiers dans l’Église Saint-Eustache. Avec une nouvelle fois une programmation intrigante; qui promet de beaux moments d’intimité et de découverte… Dans un cadre incroyable.

C’est la nouvelle édition du festival Qui va piano va sano, ce mercredi 26 avril dans l’écrin de l’Église Saint-Eustache ! Déjà la septième salve, pour être précis. Et on en a vu défiler, des artistes touchants, sincères, qui nous y ont fait vivre des instants suspendus : notamment Yael Naim, Saint DX, Fils Cara, Angèle, Pomme, Joanna, Myd, November Ultra, Feu! Chatterton, Kiddy Smile, Ibeyi, Fishbach, Juliette Armanet, Quasi Qui, L’impératrice, Yseult, Mathilde Fernandez ou encore Voyou sont tous passés par le festival.

Comme chaque année, l’événement met en place une captation vidéo retransmise en live stream avec microqlima et arte. Donc si vous n’êtes pas sur place, ce ne sera pas la même expérience mais pas de panique : vous pourrez la vivre en direct, par écrans interposés. Mais alors pour ce cru 2023, à quel programme faut-il s’attendre ? Voilà la prog de cette folle soirée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par mıcroqlıma records (@microqlima)

 

On retrouvera par exemple le rap habituellement rageur AnNie .Adaa -qui devrait s’adoucir quelque peu pour l’occasion- et un peu de pop avec Crayon (Roche Musique) dont l’album Hundred Fifty Roses sorti en 2020 en compagnie de l’acolyte Duñe, nous avait marqués. Il y aura aussi Claude, récente signature de Microqlima ; l’auteur-compositeur et écrivain engagé camerounais Blick Bassy ; Dick Annegarn, le plus français des chanteurs hollandais (non, Dave et « Vanina » n’occupent pas la première place de classement fictif)…. Et on attend particulièrement les trois derniers noms :

1. Le trio PPJ et ses sons electronico-pop-brésiliens
2. Safia Nolin, sa voix droite et ses chansons qui transpercent le coeur -on se souvient encore très clairement de son album Dans le noir (elle a eu le temps d’en sortir deux autres, depuis)
3. Yoa, l’une des meilleures surprises pop de ces derniers mois. Avec son univers déjà très pro et complet malgré le jeune âge, sa rigueur dans chaque mouvement et ses mélodies qui font souvent mouche.

Rendez-vous le 26 avril donc, et pour retrouver toutes les infos, c’est chez microqlima !

 

À lire sur Tsugi.fr :: 🎤 Interview : Yoa, avant et après son premier concert sold-out à Paris
Visited 225 times, 1 visit(s) today