Skip to main content
© Ecoute Chérie
2 juin 2022

🔊 Tristesse Contemporaine sort « Rude! », le plus nocturne des tubes de l’Ă©tĂ©

par Antoine Gailhanou

Vont-ils devoir se renommer ? Cinq ans après son dernier album, le trio parisien Tristesse Contemporaine sort un single où le post-punk laisse sa place à une dancepop entêtante. Il annonce un album produit par le jeune prodige LewisOfMan.

Sacré virage ! Après plus de dix ans à pratiquer un post-punk halluciné, le trio Tristesse Contemporaine opère un changement à 180 degrés. Cinq ans après leur troisième album, Stop And Start, le voilà de retour avec « Rude », nouveau single lorgnant bien plus vers le dancefloor. Synthés dancehall, nappes obsédantes, rythmique endiablée : voilà le tube de l’été le plus nocturne de l’année. Le trio n’en abandonne pas pour autant son exigence et sa puissance.

 

Ă€ lire Ă©galement
Mais que se passe t-il dans la tĂŞte de Tristesse Contemporaine ?

 

Ce mélange de styles et le clip mettent également en lumière l’aspect cosmopolite de ce groupe parisien. À eux trois, Narumi Herisson, Leo Hellden et Mike Giffts cumulent ainsi des origines japonaises, jamaïcaines, anglaises, suédoises et françaises. D’où ce mélange de drapeaux, autour duquel se construit la vidéo réalisée par les chorégraphes I COULD NEVER BE A DANCER.

Bien entendu, ce nouveau titre est annonciateur d’un nouvel album, à paraître en octobre. Celui-ci est produit par Lewis OfMan, jeune musicien talentueux et touche-à-tout. Spécialiste en pop électronique aussi enlevée qu’ambitieuse, on l’a déjà vu auprès de Vendredi Sur Mer ou des Pirouettes, sans oublier son premier album paru en février dernier. Bref, un bon équipier pour explorer de nouveaux territoires.

Visited 86 times, 1 visit(s) today